Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Il a remporté le premier prix d’un concours de négoce automatique : Un trader marocain triomphe à Los Angeles




Il a remporté le premier prix d’un concours de négoce automatique : Un trader marocain triomphe à Los Angeles
Mostafa Belkhayate, mathématicien marocain hors pair et trader de renom, vient de réaliser un nouveau triomphe à Los Angeles.
Après avoir remporté la sixième édition du Trophée  d’Or  de l’Analyse technique en 2009 à Paris à l’occasion du Salon international de l’analyse technique et graphique, et après avoir été le premier Marocain à remporter le championnat du monde de la Bourse organisé par l’Association des traders internationaux  de Genève,  il vient de s’adjuger le premier  prix d’un concours de trading automatique (négoce automatique) organisé par le courtier Progressive Trading Group à Los Angeles. 
Fidèle à la devise des génies « Qui ne risque rien n’a rien », il n’a pas pu rater cette occasion, qui réunit aussi bien les traders que les investisseurs privés et institutionnels. Sur près de 300 systèmes de trading automatique qui ont concouru, celui de Belkhayate a généré la meilleure rentabilité, ce qui lui a valu la consécration.
En effet, Belkhayate avait la certitude d’avoir mis le doigt sur quelque chose de solide dans le domaine du trading. Il a ainsi  conçu le premier algorithme de trading conforme aux normes de la finance dite islamique.
D’après, les explications de Belkhayate, ce programme permet de réaliser une performance de 120% par an avec un style de gestion actif respectant ces principes: les liquidités du portefeuille sont laissés en cash ou investis en « sukuk » (obligation islamique), l’univers d’investissement est constitué exclusivement de produits financiers conformes à la charia islamique, les transactions achat/vente sont effectuées en moyenne toutes les 5 minutes sur le marché spot des commodités (pétrole, or…) sans utilisation d’effet de levier et sans appel de marge. Plusieurs questions ont jailli  sur les caractéristiques du concours : simulation ou investissement réel, l’horizon d’investissement, la gestion des risques, la méthodologie de calcul des performances, les coûts de transaction….
Ce  trader opère sur les marchés internationaux depuis plus de  vingt ans, brave les entrepreneurs de la finance et devra donc faire davantage de pédagogie pour convaincre ces institutionnels sans dévoiler «son secret de fabrication».
A rappeler que plusieurs indices sont utilisés par l’industrie de la gestion pour les fonds et ETF (Exchange-Traded Fund) indiciels islamiques : Dow Jones Islamic Market Index, MSCI Global Islamic Index, FTSE Global Islamic Index, NASDAQ OMX Sharia, S&P Sharia Indexes…et leurs performances annualisées sur un horizon de 5 ans ne dépassent pas, en général, 20%.
 Dans son pays natal le Maroc, cet homme a montré que  le rêve de tout trader peut être réalisé : avoir un système automatique de trading qui bat effectivement le marché de manière imparable, n’a été ni écouté ni compris, mais surtout dénigré par les professionnels. 
Le Maroc continuera-t-il à snober ses génies ?
 

Mohamed Taleb
Mercredi 29 Août 2012

Lu 696 fois


1.Posté par Magid le 29/08/2012 19:29
C'est bien navrant de voir qu'au Maroc , c'est à peine si on méprise nos talents et potentiels. La bourse au Maroc n'est encore qu'à ses débuts , rien à voir avec les bourses occidentales.Ceux qui ont dénigré le travail de ce trader de renom ne sont en fait que des incompétents qui n'avaient pas la formation et les aptitudes pour comprendre et percevoir le potentiel de ce système de trading.Pourtant, le fait que ce trader ait remporté un trophé d'Or de l'analyse technique à Paris aurait du leur mettre la puce à l'oreille et éveiller leur intérêt pour cette méthode. Mais bien évidement quand on nomme des incompétents à des postes clés grâce au clientélisme et au copinage , voila le triste résultat!

2.Posté par Rokia le 30/08/2012 13:32
En fait, ceux qui l'on combattu et dénigré, ce n'est pas parce qu'ils n'ont rien compris, mais parce que tous ces responsables incompétents et 'parachutés' et placés dans des postes clés grâce a leurs liens de parenté ou d'amitié avec des gens puissants et influents; combattent toutes les compétences marocaines qui risquent de leur faire de l'ombre. C'est malheureusement le sort de beaucoup de compétences marocaines qui de cette manière sont poussées a l'exil a l'étranger pour exercer leurs talents ailleurs car ils sont combattus comme la peste au Maroc.

3.Posté par RachidTajiouti le 21/09/2012 12:52
What an inspiration and role model for immigrant worldwide!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs