Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Il a été appréhendé à Brescia en Italie : Un jeune hacker marocain aurait projeté de s'attaquer à une synagogue à Milan




Il a été appréhendé à Brescia en Italie : Un jeune hacker marocain aurait projeté de s'attaquer à une synagogue à Milan
Jarmoune Mohamed, un jeune Marocain de 20 ans soupçonné de préparer des actions terroristes, a été arrêté jeudi à l'aube, dans la banlieue de Brescia en Lombardie au nord de l'Italie. Jarmoune Mohamed, arrivé en Italie à l'âge de six ans, est ouvrier de son état et hacker patenté à ses heures libres. Il est accusé, selon la police italienne, de maniement d'armes et d'explosifs à des fins terroristes.
Son arrestation a été coordonnée par le procureur du district de Cagliari et opérée conjointement par  le service central de la lutte contre le terrorisme de la police de Cagliari et Brescia. C'est l'aboutissement d'une filature via une surveillance web constante des sites religieux qui accueillent et diffusent des documents et discussions sur des sujets jihadistes. Toutefois, la police l'ayant placé en garde à vue exclut à ce niveau de l'enquête une quelconque appartenance à un groupe terroriste actif en Italie ou ailleurs.
Brescia est une ville  sensible où la police et les carabiniers ont procédé à de nombreuses arrestations de terroristes ou présumés en tant que tels pour la plupart des Marocains. En février 2011, six membres faisant partie de la mouvance islamiste « Jamaât Al Adl Oual Ihssane » avaient été interpellés et accusés d'avoir constitué un groupe incitant à la violence, la haine raciale et religieuse et la promotion du jihad contre des chrétiens et des juifs.Par ailleurs, les données recueillies sur son ordinateur saisi chez lui lors de son arrestation, au demeurant sans violence, indiqueraient qu'il projetait des actes terroristes contre des objectifs sensibles dont le principal est une synagogue. En effet, la police auraient trouvé enregistrée sur son ordinateur, une visite virtuelle au détail près du temple juif de via della Guastalla à Milan, indiquant minutieusement toutes les voies d'accès et les mesures de surveillance et  autres systèmes de sécurité.
Bizarrement, le présumé terroriste n'avait jamais fréquenté de mosquée, mais selon les documents recueillis sur son ordinateur, il était un fanatique du jihad dont il prêchait les valeurs sur la Toile et notamment sur Facebook.
Il y avait créé des groupes ad hoc censés ne partager que des instructions sur l'utilisation d'armes et d'explosifs.
Parallèlement, à Londres, une femme de ses contacts, qui souvent discutait  avec lui via le net a été appréhendée par la police britannique.

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 16 Mars 2012

Lu 1403 fois


1.Posté par juju267 le 12/08/2014 04:54 (depuis mobile)
Une histoire a dormir debout. Aucune preuve que des faits imaginaires qu''''il allait faire ou pas faire?! La chasse aux sorcières version 2001.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs