Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ikram Kabbaj expose ses sculptures à “L’Atelier 21”




L’artiste Ikram Kabbaj investit l’espace de la galerie d’art L’Atelier 21 pour y exposer ses sculptures récentes du 27 septembre au 6 novembre 2016. Dans cette exposition, Ikram Kabbaj a choisi de présenter des œuvres aux factures inédites témoignant de l’évolution indéniable de son cheminement plastique, indique la galerie dans un communiqué. Comme le précise l’auteur et professeur universitaire libanais Charbel Dagher dans le catalogue de l’exposition: “Ikram Kabbaj ne taille pas des formes, mais les crée de part en part. Des formes entièrement nouvelles qui frappent irrémédiablement le regard par leur singularité. Elles sont l’œuvre de la pierre et de l’entêtement de l’outil, d’une conception sans cesse en acte”, ajoute la même source.
Ikram Kabbaj est née en 1960 à Casablanca. Disciple des artistes de l’Ecole de Casablanca, où elle a été formée avant de rejoindre l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, elle occupe une position particulière dans le paysage des arts plastiques au Maroc. A la fois artiste sculpteur et militante pour l’intégration de la sculpture dans les espaces publics au Maroc, Ikram Kabbaj a inscrit son travail dans une réflexion permanente sur le rapport de la sculpture à l’architecture et à l’espace de façon plus large. Elle a organisé et participé à plus d’une vingtaine de symposiums de sculpture à travers le monde et certaines de ses sculptures peuvent être admirées à Grinnell College en Iowa ou encore au Stowe sculpture park à Vermont, aux Etats-Unis.  Ikram Kabbaj est considérée comme l’un des très rares artistes au Maroc à pratiquer exclusivement la sculpture.
Sa longue intimité avec la sculpture en fait l’un des artistes sculpteurs majeurs dans le monde arabe. Les œuvres d’Ikram Kabbaj ont intégré plusieurs collections prestigieuses dont la Société nationale des autoroutes du Maroc, Emaar Properties (Dubaï, Emirats arabes unis), Stowe sculpture park (Vermont, Etats-Unis), la Société Générale (Maroc), le Groupe Al Omrane (Maroc), ou encore le Groupe Diana Holding (Maroc).

Jeudi 22 Septembre 2016

Lu 734 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs