Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Id Yennayer célébré en grande pompe à Tiznit


Tout un programme concocté par l’Association Taïri N’waka



Id Yennayer célébré en grande pompe à Tiznit
A l’occasion du Nouvel An amazigh ‘’Id Yennayer 2963’’, l’Association Taïri N’wakal que préside la chanteuse amazighe  Fatima Chahou ‘’Tabâamrant’’  organise  une manifestation culturelle,artistique et sociale à Tiznit le samedi 12 janvier 2013.
Au programme de cette manifestation, figurent un symposium placé sous le thème : «Le Nouvel An amazigh : La mémoire et l’homme», et des lectures poétiques de Nezha Abakarim et Fatima Tabâamrant à la salle des conférences de la Maison de la culture de Tiznit à partir de 15h00, avec la participation de chercheurs et de personnes s’intéressant au patrimoine culturel et à la recherche historique. Les intervenants jetteront  toute la lumière  sur les us et coutumes liées à la symbolique de la célébration de cette occasion ainsi que les aspects historiques en rapport avec le thème choisi. Ce symposium, qui  sera présidé par le professeur Abdelkrim Chaouri, ancien délégué du ministère de la Culture à Tiznit, verra l’intervention d’Abdeslam Khalfi (professeur chercheur à l’IRCAM), Abdelouahed Oumlil (professeur à la FLSH d’Agadir), Ahmed Boumezgou (professeur chercheur et formateur au CFP de Tiznit).
En marge du symposium,la professeure  et poétesse, Nezha Abakarim, signera son recueil de poèmes intitulé : «Isni».
Par ailleurs, une cérémonie de remise de bourses de soutien à une dizaine d’élèves orphelins issus de la province de Tiznit pour les encourager à poursuivre leurs études aura lieu le même jour et dans la même salle à 18h00.
Quant à la grande soirée de célébration  du Nouvel An amazigh, elle aura lieu à 20 h 00 au Riad Asslaf à Tiznit et verra la présentation de ‘’Tagoulla’’, plat traditionnel que l’on prépare spécialement pour cette occasion.
Il est à noter que cette soirée sera animée par des artistes et  groupes  amazighs du Rif(Imane Tayfour d’Al Houceima), du Moyen-Atlas (Hamdallah Rouicha) et du Souss(Rayss Saïd Outajjat, Moulay Ali Chouhad Archach, l’humoriste Mustapha Sghir, Othman Azouilid (Ahwach Tata), et Ahwach Tiferkhine N’Tfraout).
La soirée sera marquée par le grand hommage qui sera rendu à plusieurs personnalités du monde de la culture, de la presse, et du sport qui se sont particulièrement distinguées lors de l’année amazighe 2962. Il s’agit d’Ahmed Assid (penseur, chercheur et poète) qui a été désigné par l’Association Taïri N’wakal comme personnalité de l’année 2962, Amina Benchikh (journaliste et actrice associative), Yahia Hadqa (expert international dans l’arbitrage de football), Moha Souag (professeur chercheur et romancier), Abdeslam Khalfi (professeur chercheur et auteur) et Lahoucine El Jihadi El Baâmrani (professeur chercheur et traducteur).
Enfin, à minuit, le public pourra admirer le feu d’artifice qui sera tiré à cette occasion.
Avec l’officialisation de la langue amazighe, il serait peut-être temps d’inclure la date du Nouvel An amazigh dans le calendrier des jours fériés au même titre que le 1er Moharrem et le 1er janvier ou à la place de ce dernier.

M’bark Chbani
Mardi 8 Janvier 2013

Lu 1360 fois


1.Posté par Brahim Benhamou le 12/01/2013 10:54
Bonjour
C'est fou que tout le monde s'intéresse actuellement à ce qui a trait à Amazigh! Il y a à peine quelques années, il était quasiment interdit pour un Amazigh de parler sa langue en public. Il était quasi certain d'être traité de 'raciste'!!!
Tout cela a sûrement une origine : la lutte continue et acharnée des Imazighn partout qu'ils soient et dans tous les domaines. Cette lutte a permis de maintenir la flamme de l'Amazighité de notre pays qui a fini par s'enflammer et enflammer avec tout le monde même les pires ennemis de l'Amazighité surtout au sein de la classe politique.
Félicitations aux Imazighn.
Quand à instaurer le "1er Yennayer" ou "IDD YENNAYER" comme jour férié, je suis bien pour, mais comme nous avons déjà quasiment un demi-mois de jours fériés (exactement 16, dont quelques uns sont farfelus), je propose d'en supprimer quelques un (comme par exemple 11 janvier, 14 aout ) pour instaurer "IDD YENNAYER" comme jour férié national.
Brahim Benhamou
Professeur
Faculté des Sciences Semlalia Marrakech

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs