Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Icflix fan de Nour-Eddine Lakhmari




Après avoir acquis les droits de “Zéro” et de “Casanegra”, la
célèbre platefrome de streaming
participera à la production de “Burnout”, le
prochain film
du réalisateur
marocain 
 
Le célèbre site de streaming en ligne «Icflix» a récemment  annoncé dans un communiqué parvenu à la rédaction qu’il devrait participer à la coproduction du dernier film du réalisateur marocain Nour-Eddine Lakhmari intitulé « Burnout ». Le jeune scénariste qui a toujours voulu montrer une vision plus réaliste de la société marocaine, et qui est très influencé par le cinéma de Scorsese et le néoréalisme italien, s'attaquera donc à «Burnout»  après ses fameux films à succès  «Casanegra» et «Zéro». 
«Ce film sera notre première coproduction au Maroc, nous souhaitons que ce soit un succès. D’ailleurs, nous sommes très optimistes et convaincus que ce sera un succès cinématographique», a déclaré le Fondateur et PDG d’Icflix, Carlos Tibi. La plateforme de streaming a également acquis deux autres films du réalisateur (Casanegra et Zéro) et compte promouvoir le cinéma marocain tout en les rendant accessibles sur sa plateforme à la diaspora marocaine et arabe.
«Burn out» dont le tournage devrait débuter en février 2016 s’intéressera à trois personnages venant de classes sociales différentes. On y rencontrera un homme riche conduisant sa Maserati à travers les rues de Casablanca, un garçon de 13 ans cireur de chaussures, espérant gagner assez d'argent pour payer une prothèse de pied à sa mère, et une jeune femme, étudiante le jour et prostituée la nuit. Tout un programme.
Notons, par ailleurs, que «Icflix» est une plateforme de streaming légal et de la vidéo à la demande implantée à Dubaï Media City et qui est destinée au Moyen-Orient et à l'Afrique du Nord (MENA). Elle fournit des films, des séries TV, des dessins-animés et des documentaires Jazwood, Bollywood et Hollywood. Son service de streaming peut être utilisé dans le monde entier, néanmoins les marchés principaux de la firme sont le Maroc,  premier site de streaming légal dans le pays, l’Egypte, le Koweït, les Emirats arabes unis, la Tunisie et l’Arabie Saoudite.
À partir d'octobre 2014, Icflix a commencé à produire ses propres films. Pour le moment, deux longs métrages égyptiens ont été produits par ladite compagnie. Il s’agit de « HIV» un film réalisé par Mohammad Adel qui tourne autour du sida et son impact social sur les personnes infectées par la maladie. Le deuxième film est «Al Makida», un drame policier réalisé par Ahmed Hassan. En février 2015, la compagnie a, par ailleurs, annoncé avoir atteint 250.000 abonnés dans la région MENA.

M.O
Samedi 14 Novembre 2015

Lu 843 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs