Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

IAM enregistre des résultats négatifs en 2011 : Maroc Telecom s'en prend à l'ANRT




2011 semble être une année de vaches maigres pour Maroc Telecom. Il a vu son chiffre d'affaires reculer de 2.5%, son résultat opérationnel groupe de 10.2% et son bénéfice net part groupe de 14.8%.
S'exprimant lors d'une conférence de presse, organisée le 27 février à Casablanca, Abdeslam Ahizoune, président directeur général de Maroc Telecom, a indiqué que son entreprise a réalisé en 2011 un net part groupe de 8,12 milliards de dirhams, en retrait de 14,8%, ainsi qu'une marge d`exploitation (EBITA) de 40,1%, en baisse de 5,2 points.
L'EBITDA de l'opérateur télécoms a reculé de 8,6% à 17 milliards de dirhams en retrait de 8,6%, à cause d'une contraction au Maroc, partiellement compensée par une légère hausse à l’international. La marge d`EBITDA s'est dégradée de 3,7 points à 55,1%.
Le chiffre d`affaires n'a pas été aussi en ligne avec les attentes. M. Ahizoune  a révélé que ce dernier a atteint 30,84 milliards de dirhams, soit un retrait de 2,5% (-2,3% en base comparable), du fait d'un recul au Maroc (-4,4%) dans un contexte de fortes baisses des prix du mobile, compensé en partie par une croissance de 8,9% à l’international.
A ce propos, il a indiqué que le parc clients a enregistré une croissance de 12,2% à près de 29 millions, tirée essentiellement par l’international (+39,2%).
Evoquant la question du recul des résultats du groupe, le PDG de Maroc Telecom a expliqué que ce chiffre a été impacté par un contexte défavorable marqué par l'arrivée d'un nouvel opérateur sur le marché qui a initié  une campagne de communication jugée  agressive.
Il a également attribué ces résultats négatifs à la baisse des tarifs des communications de 25% et à la croissance du nombre des usagers de 27%. S'agissant du recul des résultats opérationnels du groupe, M. Ahizoune trouve l'explication dans le reflux de la vente des terminaux mobiles et la baisse de la demande sur les services du téléphone fixe. Lors de cette rencontre avec la presse, le PDG du groupe s'est montré très remonté contre l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).    Selon lui, Maroc Telecom s'estime victime de  discrimination réglementaire au profit d'autres opérateurs du marché. Illustration : l'entreprise a  été interdite de bénéficier de la différenciation tarifaire on-net/off-net sur le Mobile prépayé et de certaines offres et promotions. Cette concurrence et ces contraintes réglementaires se sont traduites par des transferts additionnels de 286 MMAD en provenance de Maroc Telecom vers les deux autres opérateurs.
Pour M. ahizoune, la concurrence doit être instaurée par le marché et non par une autorité administrative. «Faire de la place à de nouveaux opérateurs ne doit pas se faire au détriment de Maroc Telecom. Le meilleur doit être plébiscité par  le marché et c'est le client qui doit décider», a-t-il souligné.
Concernant, les perspectives 2012, Maroc Telecom prévoit, sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber son activité, d`atteindre une marge d`EBITA d'environ 38% et de stabiliser ses flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) à 11,5 milliards de dirhams, malgré la persistance d’une rude concurrence.

Hassan Bentaleb
Mardi 28 Février 2012

Lu 1146 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs