Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Humiliation de l'histoire, la preuve par Les Charbonnages du Maroc


La cité houillère de Jerada en deuil



Humiliation de l'histoire, la preuve par Les Charbonnages du Maroc
La sirène s'est tue, la lampe du mineur s'est éteinte, la cage du chevalement s'est immobilisée, le carreau du jour des fosses ombre de lui-même, l'extraction a cessé, le charbon banni, l'ouvrier abasourdi ne sait plus à quel saint se vouer. Les terrains d'exploitation transformés en gruyère, les héritiers de la silicose livrés à eux-mêmes en désarroi. Et l'anarchie s'installa dans un paysage de désolation. L'effondrement identitaire est imminent.
La laverie - le lavoir : ce bâtiment imposant, haut lieu de la mémoire de presque un siècle d'existence et de résistance, longtemps symbole de l'enrichissement de l'anthracite et du bien-être de la population ouvrière, a rendu l’âme le 7 janvier 2015, exécuté de sang-froid, sans état d’âme, par des mains criminelles. N'eus-je pas crié que la "cité houillère est en deuil perpétuel". Les commanditaires ou les criminels ne resteront pas impunis. Parole de mémoire ouvrière. Depuis la fermeture controversée de l'unique et gigantesque "industrie lourde" de ce charbonnage, source de concorde, de luttes ouvrières et de solidarité agissante connue et reconnue à travers le monde, l'anarchie s'est installée sans que personne ne s'en soucie. Le pillage dévastateur s'intensifie, le patrimoine commun "socioculturel" d'une valeur sentimentale inestimable abandonné aux aléas climatiques et au gré des ennemis de la mémoire.
En dépit de plusieurs interventions de la société civile, des reportages vivants des 2 chaînes TV nationales et de l'indignation permanente de la population, les autorités locales et le conseil municipal ne semblent pas s'en inquiéter outre mesure. L'ignorance, l'insouciance, l'indifférence, le silence complice et le déni. Tel est le comportement inqualifiable et déshonorant de tous les intervenants dans la protection de ce riche héritage commun à toutes les générations et à toute la corporation minière de par le monde. Les gestionnaires et sécuritaires de la ville, les députés, le ministère de l'Energie et des Mines, l'Onhym et sa fameuse DEG, le ministère des Finances, sa DEPP et sa Direction des domaines de l'Etat, le liquidateur (incompréhensible est le retard de sa liquidation), sont pleinement responsables devant Dieu, devant l'Histoire, devant leur conscience et devant la noble mémoire de la communauté ouvrière, non seulement nationale mais universelle.
Au nom de la mémoire des charbonnages du Maroc et de la souffrance de l'homme/ouvrier/mineur, c’est l’appel solennel, émouvant, plein de chagrin et de douleur à :
 - toutes les bonnes volontés, aux hautes autorités nationales et régionales pour intervenir aussitôt et faire cesser cette hémorragie qui saigne la mémoire et l'Histoire du charbon. Les responsables irresponsables devront répondre de leurs actes mesquins.
- tous les amoureux et passionnés de la mine et des mineurs. A toute la famille de la corporation minière à travers le monde pour apporter votre soutien moral et clamer votre solidarité légendaire contre le massacre de ce riche héritage qui se veut être également "universel". La mémoire crie sa souffrance et "l'amertume du déni", hurle son désespoir et sa douleur pour l'oubli. Mais la noblesse vaincra l'ennemi.
 

Par Scherifi My Tahar
Jeudi 5 Mars 2015

Lu 1054 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs