Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Human Rights Watch accuse Israël d’avoir commis des crimes de guerre

L’Onu juge intolérables les restrictions imposées à Gaza




Human Rights Watch accuse Israël d’avoir commis des crimes de guerre
La situation découlant des restrictions imposées par Israël aux points d’accès à la bande de Gaza est “intolérable”, a déclaré Lynn Pascoe, sous-secrétaire général des Nations unies, devant le Conseil de sécurité.
“Cette situation intolérable aux points de passage de Gaza reste l’obstacle principal à l’apport d’aide - et d’espoir - à la population de Gaza”, a-t-il dit lors du débat mensuel du Conseil de sécurité consacré au conflit israélo-palestinien.
Il a sommé Israël de “se conformer à ses obligations aux termes du droit humanitaire international en ouvrant les points de passage aux approvisionnements d’urgence et aux matériaux de construction sans lesquels il ne sera pas possible de reconstruire Gaza”.
Le Premier ministre israélien sortant, Ehud Olmert, a promis cette semaine à l’Union européenne et aux Etats-Unis, qui protestaient contre le blocage d’un convoi transportant des pâtes et du fromage, de lever toutes les restrictions à l’aide humanitaire.
Lynn Pascoe a confirmé que le volume des marchandises entrant à Gaza avait augmenté mais estimé que “la qualité et la quantité des importations rest(ai)ent insuffisantes”.
Israël continue notamment à bloquer l’entrée dans le territoire contrôlé par le Hamas de produits dits “de luxe”, comme le chocolat et les cigarettes, ou susceptibles d’être détournés à des fins militaires, comme le ciment ou l’acier.
Lynn Pascoe, un ancien du département d’Etat, s’est par ailleurs inquiété de l’absence de cessez-le-feu permanent, plus de deux mois après la fin du conflit entre le mouvement islamiste et l’Etat juif, en dépit des efforts de médiation égyptiens.
« Nous sommes dans une inquiétante situation d’impasse et d’incertitude », a noté le diplomate. « En dépit des engagements internationaux et du soutien, très peu de progrès ont été réalisés sur les points clés », a-t-il ajouté.
Lynn Pascoe a d’autre part critiqué la poursuite des activités de colonisation juive en territoire palestinien occupé, y compris l’extension des implantations existantes, qui doivent être selon lui “gelées”.
La colonisation juive “est totalement contraire au processus de paix et au principe nodal de la terre contre la paix qui le sous-tend”, a déclaré pour sa part l’observateur palestinien au Conseil, Ryad Mansour.
Par ailleurs, l’organisation humanitaire Human Rights Watch a accusé, mercredi, Israël d’avoir  tiré des obus au phosphore blanc sans discernement dans des zones densément peuplées de la Bande de Gaza, ce qui équivaut à des crimes de guerre.
Le groupe basé à New York a demandé aux Nations unies d’ouvrir une enquête sur les violations présumées des règles de la guerre, tant du côté israélien que du Hamas, pendant le conflit de trois semaines qui les a opposés dans la Bande de Gaza.

Reuters
Vendredi 27 Mars 2009

Lu 261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs