Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Humains et extraterrestres, rendez-vous est donné pour la fin siècle




Humains et extraterrestres, rendez-vous est donné pour la fin siècle
"Si nous suspectons la présence d’une vie intelligente quelque part, nous ferons-nous connaître d’elle ou pas ? Il existe d’intéressantes questions, comme : qui avertir en premier ? La Presse, le Premier ministre, le Pape… ? Nous devrions commencer à y penser maintenant". C'est ce qu'a déclaré la physicienne Jocelyn Bell Burnell, de l’Université d’Oxford, au cours de l’Euroscience Open Forum (ESOF) qui s’est tenu cette année à Dublin en Irlande. Une manifestation organisée par Euroscience, l'Association européenne pour la promotion de la science et de la technologie.
Alors que les chercheurs restent encore divisés sur la question de l'existence d'extraterrestres et la possibilité de les contacter, cette scientifique, elle, est beaucoup plus confiante. "Je suspecte que nous allons avoir des signes d’une vie ailleurs, peut-être même d’une vie intelligente, durant le siècle qui vient", a-t-elle estimé reconnaissant que ce ne sera toutefois sûrement pas dans les années qui viennent. "[Cependant,] rien ne peut voyager plus vite que la vitesse de la lumière. Donc, nous parlons probablement de ‘conversations’ qui prendront 50 ou 100 ans aller", a t-elle ainsi précisé.
Une étude menée par la Royal Society auprès de 2.000 adultes britanniques avait montré que 44% d’entre eux croient à l’existence d’une vie extraterrestre, et qu’un tiers estime qu’il faudrait la rechercher activement pour entrer en contact avec. En décembre dernier, d'ailleurs, l'Institut SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) a annoncé que son programme de recherche de vie extraterrestre allait bientôt reprendre après avoir été suspendu pendant plusieurs mois. Une reprise devenue possible grâce à plus de 200.000 dollars de dons faits en ligne et ajoutés à un fonds financé par l'U.S. Air Force.
Mais si l'existence même des extraterrestres reste à prouver, certains scientifiques vont beaucoup plus loin à l'instar du célèbre astrophysicien Stephen Hawking. Estimant que nous faisons aujourd'hui tout ce qui est possible pour éviter le contact avec cette vie potentielle, celui-ci a suggéré que si de telles créatures arrivaient sur Terre, ce serait pour en dérober les ressources.
"Nous avons simplement à nous regarder nous-mêmes pour voir à quel point la vie intelligente peut se développer en quelque chose que nous ne voudrions pas rencontrer. Si des extraterrestres venaient nous rendre visite, l'issue serait semblable à celle survenue lorsque Christophe Colomb a débarqué en Amérique et que cela a mal tourné pour les natifs américains", a t-il estimé cité par le Daily Mail.


Maxisciences
Mardi 24 Juillet 2012

Lu 355 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs