Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Huit morts, dont six civils, à l’est de l’Ukraine

​Les pourparlers de paix s’achèvent sans accord de cessez-le-feu




Huit morts, dont six civils, à l’est  de l’Ukraine

Au moins six civils et deux soldats ukrainiens ont été tués au cours des dernières 24 heures dans les combats opposant l’armée ukrainienne aux séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine, selon des bilans établis par Kiev et les autorités rebelles.
 Le gouverneur loyal à Kiev de la région de Lougansk, Guennadi Moskal, a fait état dimanche de la mort de trois civils dans différentes villes situées sur la ligne de front de sa région.
Deux soldats ukrainiens ont en outre été tués par des tirs d’artillerie à Chtchastia, une ville située à 20 kilomètres au nord de la capitale rebelle de Lougansk, selon la même source.
 A Donetsk, fief des séparatistes, trois civils ont été tués et 19 blessés dans la nuit de samedi à dimanche, ont annoncé les autorités rebelles.
Un journaliste de l’AFP a pu constater de nombreuses traces de tirs d’artillerie à Makiïvka, une ville des faubourgs est de Donetsk où une femme a été tuée et son mari blessé, selon un témoin.
 L’armée ukrainienne a en outre fait état de violents bombardements contre ses positions sur toute la ligne de front.
 Les négociations de paix entre les séparatistes prorusses et Kiev avec la médiation de Moscou et de l’OSCE se sont achevées sans accord de cessez-le-feu samedi.
 Les séparatistes avaient menacé, en cas d’échec de ces négociations, d’élargir leur offensive “jusqu’à la libération totale des régions de Donetsk et de Lougansk”, dont une grande partie est toujours contrôlée par le gouvernement de Kiev. Des combats de plus en plus violents opposent l’armée ukrainienne et les rebelles prorusses à Debaltseve, une ville stratégique sur la route reliant les deux capitales séparatistes de Donetsk et de Lougansk. Par ailleurs, les pourparlers de paix pour l’est de l’Ukraine se sont achevés samedi à Minsk sans l’accord de cessez-le-feu espéré par les Occidentaux, Kiev accusant les séparatistes d’avoir sapé les discussions au moment où les violences meurtrières atteignent des niveaux critiques. 
 “Les consultations de Minsk sont un échec”, a lancé l’ex-président ukrainien Léonid Koutchma, représentant de Kiev à ces pourparlers à l’agence Interfax-Ukraine. 
 Il a expliqué que les dirigeants des républiques séparatistes, qui avaient signé les précédents accords, n’étaient pas venus à Minsk alors que leurs émissaires “ont refusé de discuter des mesures pour un cessez-le-feu immédiat et le retrait des armes lourdes”. 
L’émissaire de la république autoproclamée de Donetsk Denis Pouchiline a pour sa part reproché à Kiev d’”insister sur la ligne de partage établie en septembre” par les accords de Minsk alors que les séparatistes ont considérablement gagné du terrain depuis. 
 L’OSCE qui participe à ces négociations de même que la Russie avait, avant l’ouverture des négociations, espéré la signature d’un accord de cessez-le-feu “contraignant”. 
Les présidents russe Vladimir Poutine, français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel avaient dit espérer, lors d’un entretien téléphonique, la conclusion d’un “cessez-le-feu rapide” dans l’est de l’Ukraine sur fond de regain des violences.
 AFP

Lundi 2 Février 2015

Lu 420 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs