Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hooliganisme : Le Sénégal assumera les sanctions




Hooliganisme : Le Sénégal assumera les sanctions
“Le Sénégal assumera les sanctions” qui découleraient des incidents ayant provoqué samedi à Dakar la suspension du match contre la Côte d’Ivoire comptant pour la qualification à la CAN-2013, a affirmé dimanche à l’AFP Ferdinand Coly, membre de l’encadrement des “Lions”.
“Nous sommes devant des lendemains difficiles mais le Sénégal assumera les sanctions”, a déclaré l’ex-international, actuel manageur général de l’équipe nationale sénégalaise, joint par téléphone.
“En attendant, on doit se faire pardonner par les supporteurs ivoiriens et tout faire pour que cela ne se produise plus. (...) Je ressens beaucoup de tristesse, car ce genre d’image n’a pas sa place sur un terrain de foot ou n’importe où ailleurs”, a-t-il ajouté.
Samedi soir au Stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, la situation a dégénéré après le départ de feux dans une tribune alors que la Côte d’Ivoire avait inscrit un deuxième but sur penalty par son capitaine Didier Drogba à la 73e minute et se dirigeait vers la qualification (les Ivoiriens l’avaient emporté 4-2 à l’aller à Abidjan).
Il s’en est suivi des mouvements de foule. Des projectiles ont également été lancés sur l’aire de jeu: pierres, bouteilles, sachets d’eau ou canettes vides, et même quelques chaises. Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les supporteurs mécontents à l’aide de gaz lacrymogènes. Les supporteurs ivoiriens ont été évacués vers la pelouse, où étaient regroupés joueurs sénégalais et ivoiriens dans un périmètre de sécurité.
Tous ont ensuite été évacués du terrain par les forces de l’ordre. Le match a été définitivement arrêté après une quarantaine de minutes d’interruption.
“Pour les joueurs, c’est un traumatisme, surtout pour les plus jeunes. Le travail psychologique pour les remobiliser sous le maillot national sera extrêmement difficile. On aura aussi des difficultés pour les convoquer, mais on va les laisser tranquillement digérer tout ça et on reviendra vers eux”, a ajouté Ferdinand Coly.

Libé
Mardi 16 Octobre 2012

Lu 232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs