Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage posthume à Safi à l'artiste Fatima Hamounia




Hommage posthume à Safi à l'artiste Fatima Hamounia
Un hommage posthume a été rendu récemment à l'icône de la chanson populaire marocaine, Fatima Hamounia, par la direction régionale et la délégation provinciale de la culture en coopération avec la wilaya de la région de Doukkala-Abda.
Cet hommage a été marqué par une soirée agrémentée par des chants de Madih et Samaa ainsi que des chansons populaires et des témoignages en faveur de cette artiste qui a marqué de son empreinte l'art de l'Aïta.
Cet hommage constitue l'occasion de faire connaître toute l'estime que portent les acteurs du domaine de la culture populaire à l'artiste défunte et l'importance de son héritage, a indiqué le délégué provincial de la culture, Lahbib Lasfar, dans une allocution à l'ouverture de cet événement de deux jours.
Par cet hommage, qui intervient en marge du 12ème Festival national de l'art de l'Aita organisé récemment à Safi, il s'agit de préserver la mémoire de cet art et d'assurer sa transmission aux nouvelles générations, ont souligné des chercheurs en culture populaire, notamment Salem Kouindi Hassan El Bahraoui et Abdelhaq El Mifrani.
Les intervenants ont mis l'accent sur la grande diversité qui caractérise l'oeuvre de cette artiste qui mélangeait savamment Aita Chiadmia et Aita Abdia, saluant l'engagement de l'artiste pour la préservation des valeurs et traditions de la société marocaine.
En puisant une grande partie des thèmes de son répertoire musical dans l'histoire nationale, Fatima Hamounia a donné à ses chansons un caractère authentique et engagé et a gagné ainsi le respect et l'estime du public, ont-ils mis en avant.
Le premier jour de cet hommage, organisé à Dar Soltane, a été marqué notamment par une soirée artistique animée par le groupe de Samaa et Madih dirigé par Haj Mohamed Ben Ali alors que la deuxième journée sera consacrée à l'art de l'Aita Hasbaouia avec un concert donné par les troupes de Jamal Zerhouni et Oulad Benaaguida.

MAP
Mardi 3 Septembre 2013

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs