Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage posthume à Juan Goytisolo à Marrakech




Hommage posthume à Juan Goytisolo à Marrakech
Une Journée en hommage posthume à l’écrivain espagnol, Juan Goytisolo, aura lieu vendredi 29 septembre courant, à Marrakech, à l’initiative conjointe de l’Institut Cervantès et de l’Ambassade d’Espagne au Maroc. Cet hommage à feu Juan Goytisolo, décédé le 4 juin dernier dans la cité ocre, bénéficie du concours du ministère de la Culture et de la Communication, la wilaya de Marrakech-Safi et de la commune de Marrakech.
Cette cérémonie investira plusieurs espaces de la cité ocre, en l’occurrence le Palais Bahia, l’Institut Cervantès de Marrakech et la place Jamâa El Fna, indique un communiqué de l’Institut Cervantès.
Cette journée sera ainsi l’occasion de souligner la place que le Maroc a occupé dans la vie et  l’œuvre de cet écrivain, essayiste et romancier universel, et de rendre hommage à sa mémoire, à ses livres et à sa liaison très profonde et spéciale avec la ville de Marrakech. Au menu de cet événement culturel, figurent des rencontres d’écrivains, intellectuels et amis de feu Juan Goytisolo, issus du Maroc, d’Espagne et de France, précise la même source, notant que le défunt a servi de "pont" entre l’Espagne et le Maroc.
Les participants à cette cérémonie auront aussi l’opportunité d’apprécier une exposition collective de peinture, outre une activité de "Halqa" dédiée à Goytisolo, promoteur de la déclaration de la place de Jamaâ El Fna comme patrimoine de l’humanité.
"L’inauguration officielle aura lieu à 10h00 au Palais Bahia (….), suivie d’une table ronde sur la profonde relation littéraire et vitale de Goytisolo avec le Maroc et en particulier avec la ville de Marrakech", lit-on dans le communiqué.
Deux autres tables rondes se tiendront au siège de l’Institut Cervantès, et seront consacrées à l’analyse de l’œuvre littéraire et critique de l’écrivain, qui obtint le Prix Cervantès en 2014, avec la présence attendue d’Ibrahim El Khatib (traducteur de ses livres à l’arabe), Jordi Doce, Nuria Amat, Hassan Aourid et Hossein Bouzineb, entre autres.
Parallèlement, l’ancien siège de Bank Al Maghrib à la place Jamaâ El Fna abritera le vernissage d’une exposition de toiles, organisée par des artistes-peintres marocains, amis et admirateurs de feu Juan Goytisolo, tels que Mohammed Mourabiti, Mahi Binebine, et Hassan Bourkia.  Le rideau sera tombé dans la soirée, à la place Jamaâ El Fna où le célèbre narrateur Mohammed Bariz racontera, selon une tradition millénaire, des contes inspirés par son ami Juan Goytisolo, conclut la même source.

Jeudi 28 Septembre 2017

Lu 602 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs