Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage au réalisateur Daoud Oulad Sayed

Première édition du Festival des jeunes cinéastes de Tan Tan




Hommage au réalisateur Daoud Oulad Sayed
Le premier Festival national des jeunes cinéastes de Tan Tan, organisé du 19 au 23 courant, rendra hommage au réalisateur Daoud Oulad Sayed, en reconnaissance de son expérience riche et exceptionnelle.
Une panoplie de longs-métrages du réalisateur sera projetée à cette occasion, en l’occurrence “Terfaya” et “Al Jamaâ”, outre la publication d’un livre qui retrace le parcours cinématographique de ce grand cinéaste, avec la contribution d’un parterre de critiques, chercheurs et réalisateurs marocains, indique un communiqué des organisateurs.
Né à Marrakech en 1953, Daoud Oulad Sayed compte à son actif une filmographie riche et à grand succès, à l’instar des longs-métrages “Bye Bye sourti” (1998), “Cheval de vent” (2001), “Terfaya” (2004), “En attendant Pasolini” (2007) et “Al Jamaâ” (2010).
L’expérience cinématographique du réalisateur marocain a fait l’objet de nombre d’essais et d’études, mais surtout de trois livres qui en retracent les contours, à savoir “le cinéma de Daoud Oulad Sayed: piliers et particularités” (2007), une publication commune du Festival du cinéma universitaire d’Errachidia, “Métaphores de l’image: une lecture de l’expérience cinématographique de Daoud Oulad Sayed” (2011) de Mohamed Chouika et “Scénario du film Al Jamaâ” (2013), publié par le Festival de Martil dans le cadre de la série “Scénarios du Maroc”.
Par ailleurs, les organisateurs ont fait savoir que cette première édition rendra hommage également à l’actrice Bouchra Ahrich et au critique Mbarek Housni, ainsi qu’à d’autres figures du cinéma national.
Cette édition prévoit, d’autre part, des concours du meilleur scénario et de court-métrage ouverts aux amateurs et aux professionnels.
Présidé par Mohamed Chouika, critique de cinéma et romancier, le jury du concours du scénario sera composé de Youssef Ait Hammou, enseignant-chercheur en éducation à l’image et cinéma et société, des scénaristes Mohamed Arious, Khadija Mounadi et du réalisateur El Houssine Chani.

MAP
Jeudi 15 Août 2013

Lu 167 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs