Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage à la Libye libre : Sanaa El Mansouri et Umadi Madghis honorés par le Festival Issni N’Ourgh




C’est dans un amphithéâtre de la Chambre de commerce, d’industrie et de services  d’Agadir archicomble que s’est ouverte, récemment, la Vème édition du Festival international Issni N’Ourgh du film amazigh en présence, notamment, de Tariq Kabbage, maire de la ville, des invités du Festival, et de nombreux artistes amazighs dont Fatima Tihihits, Fatima Bououchane, Rachid Aslal, Mohamed Aït Si Addi, Boubker Oumouli…
Et comme nous l’avions annoncé, cette année, la Libye libre est à l’honneur à Agadir. Et à cette occasion, les organisateurs du festival ont rendu un grand hommage à deux Libyens du monde du cinéma et de l’audiovisuel, à savoir Sanaa El Mansouri, interprète, traductrice et speakerine de la chaîne Libya Al Horra, et Umadi Madghis, spécialisé en animation en  3 D et gadiri de cœur, où il a travaillé en 2005 sur un dessin animé intitulé ’’The memory of the shadow’’ réalisé par Faouzi Vision. Cette cérémonie a été marquée par l’audition de l’hymne national libyen en langue amazighe.
Ce très beau geste des responsables du Festival a été hautement apprécié par le public qui a assisté à la cérémonie d’ouverture et qui a longuement     acclamé Sanaa El Mansouri et Umadi Madghis qui arboraient le nouveau drapeau libyen.
Après ce temps fort, le public a suivi la projection du film, « Temps des miracles », court métrage de Lahoucine Chkiri, et « Uratarimanta », film de César Galido, invité d’honneur du festival.

M’BARK CHBANI
Lundi 10 Octobre 2011

Lu 602 fois


1.Posté par Mohamed EL BAKI le 22/04/2013 13:54
Félicitions à ces deux personnes méritantes.
Tous les combats pour la Liberté,la Démocratie,la Justice et le Progrès doivent être reconnus et honorés.
Nos histoire,nos civilisations nos langues régionales,mêmes les plus minoritaires,nos coutumes et traditions aussi diverses soient elles ce sont nos héritages et nos richesses en commun.
MAURITANIE,MAROC,ALGERIE,TUNISIE,LIBYE ET SANS OUBLIER LES ZONES SUBSAHARIENNES , nous sommes toutes et tous des peuples,oui,mais nous avons à rester : unis,fraternels et solidaires pour avancer dans les voies des progrès industrielles,économiques et sociaux.

Mohamed EL BAKI.
Retraité SNCF/ France,Haute-Savoie.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs