Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage à Mohammed Bestaoui et Saloua Lamkaddem

Festival Nekor pour le théâtre méditerranéen




Hommage à Mohammed Bestaoui et Saloua Lamkaddem
Un vibrant hommage a été rendu à l’acteur et comédien Mohamed Bastaoui et à la journaliste amazighophone Saloua Lemkaddem, à l’inauguration de la 5ème édition du Festival Nekor pour le théâtre méditerranéen d’Al Hoceima.
“Cette journée restera ancrée dans ma mémoire car c’est la première fois qu’on me rend hommage dans un festival de théâtre, sachant que j’ai fait mes premiers pas d’artiste dans le genre dramatique, et que j’y ai passé de longues années avant de franchir le pas vers le cinéma” a confié M. Bestaoui à cette occasion, formant le vœu que le théâtre marocain soit promu et développé davantage à l’avenir.
De son côté, la journaliste amazighophone à la première chaîne de télévision “Al Aoula”, Saloua Lemkaddem, a fait part de son “grand bonheur d’avoir reçu cet hommage dans la ville d’Al Hoceima”, sa région d’origine, appelant les organisateurs du festival ainsi que tous les intervenants du champ culturel à s’acquitter pleinement de leur rôle dans la promotion des échanges culturels dans le bassin méditerranéen.
A cette occasion, la pièce de théâtre “Amar llil” (Amar de la nuit) de la troupe “Théâtre du Nokor” a été présentée en avant-première. Cette pièce, mise en scène par Farouk Aznabet, est écrite par Said Abernous tandis que la scénographie et la décoration sont l’oeuvre de Driss Snoussi.  A noter qu’au menu de cette manifestation artistique, figurent un ensemble de représentations théâtrales, notamment “Proposition de mariage” (Libye), “Marahil” (Tunisie), “Le mur” (Algérie), “La porte du ministre” (Casablanca), “Frank Izinayn comme Frankenstein” (Rabat). Un hommage sera également rendu, en clôture de cette 5ème édition, à l’artiste palestinien Houssin Nakhla.
Par ailleurs, une série de conférences, d’ateliers, de tables-rondes et d’actions de bénévolat (don de sang), sont programmés, ainsi que des activités en plein air, notamment la “halqa” (Conte), des spectacles donnés par des groupes folkloriques, ainsi que des activités de divertissement destinées aux enfants (acrobaties et jeux d’artifice).
Ont pris part à la cérémonie d’ouverture de ce festival, le wali de la région de Taza-Al Hoceima-Taounate-Guercif, ainsi qu’un ensemble de responsables locaux, de chefs de services extérieurs, d’élus et d’acteurs associatifs.

MAP
Vendredi 1 Novembre 2013

Lu 115 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs