Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage : Abdellah El Achiri, l'arbitre international au brillant parcours




Hommage : Abdellah El Achiri, l'arbitre international au brillant parcours
Après une longue carrière, l'arbitre international, Abdellah El Achiri, a décidé de raccrocher définitivement après avoir atteint la limite d'âge (45 ans) et ce, malgré le souhait de la Direction nationale de l'arbitrage de le voir encore en activité pour une saison supplémentaire, vu les  besoins actuels en directeurs de jeu de la trempe et de compétence du valeureux chevalier du sifflet soussi.
Né en 1967 à Agadir, Abdellah El Achiri s'est lancé dans l'arbitrage en 1981 alors qu'il avait à peine 14 ans. Très brillant, il a vite gravi tous les échelons de la hiérarchie pour atteindre le sommet à savoir, le grade d'arbitre international en 2000, ultime consécration pour un arbitre.
Arbitre international au parcours hors du commun, Abdellah El Achiri totalise 60 rencontres sur le plan continental, huit derbies casablancais (Raja-WAC), l'un des sommets du championnat national  les plus  difficiles à gérer sur tous les plans et qui donne chaque année des insomnies aux responsables de son organisation. .
El Achiri a officié en championnat national et en Ligue des champions (CAF) de 1996 à 2012. Il a également officié aux Jeux de la Francophonie en 2001 au Canada, au Championnat  arabe en Tunisie en 2002, en Coupe d'Afrique juniors  en 2005 au Bénin, aux éliminatoires de la Coupe du monde en 2006 et 2010, en Coupe d'Afrique des joueurs locaux en 2009 en Côte d'Ivoire et en 2011 au Soudan,
 Couronnement d'une brillante carrière, cette année, il eut le grand honneur de diriger la dernière finale de la Coupe du Trône de sa carrière entre le MAS de Fès et son voisin le CODM de Meknès. Arbitre des rencontres difficiles, El Achiri  a clos la saison 2011/2012 en apothéose en dirigeant , de main de maître, le match décisif des relégables qui opposa le  WAF à  la JSM.
Lors de la grande fête de fin de saison qu'elle a organisée pendant le mois de Ramadan,  l'Association des arbitres du Souss que préside le jeune international, Redouane Jiyed, a rendu un très vibrant hommage à trois anciens arbitres internationaux du Souss : Yahya Hadqa, Khalid Ramsis et Abdellah El Achiri qui fit à cette occasion ses adieux officiels à ses camarades.
Si le parcours de ce grand arbitre, qui a magistralement honoré l'arbitrage marocain et la Ligue du Souss dont il relève, a pris fin à l'issue de la saison 2011/2012, il est à esprérer que ses compétences soient exploitées dans le domaine de la formation des arbitres. En effet, El Achiri a toutes les qualités requises pour devenir formateur, un domaine qu'il ne manquera pas, si toutefois on lui en ouvre la voie, de marquer de sa griffe personnelle.

M'BARK CHBANI
Jeudi 13 Septembre 2012

Lu 400 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs