Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hollande déterminé à continuer à frapper l’EI

L’Inde achète 36 avions Rafale




François Hollande a assuré lundi depuis l'Inde que la France ne se laisserait pas intimider par les menaces après la diffusion d'une vidéo attribuée à l'organisation Etat islamique (EI) mettant en scène les auteurs des attentats du 13 novembre. La coopération antiterroriste devait occuper une large part de l'entretien entre le président français et le Premier ministre indien Narendra Modi à New Delhi, au deuxième jour d'une visite d'Etat marquée également par les incertitudes sur la vente de Rafale.
"Rien ne nous effraiera, aucune menace ne fera douter la France sur ce qu'elle a à faire dans le combat contre le terrorisme", a dit M. Hollande en marge de la cérémonie officielle d'accueil au palais présidentiel. "Ces images ne font que disqualifier les auteurs de ces crimes".
La vidéo publiée dimanche met en scène de façon posthume les neuf auteurs des attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris, montrant la plupart d'entre eux en train de procéder à des décapitations. Elle passe sous silence la participation d'un dixième, Salah Abdeslam, en fuite.
Elle profère des menaces contre les dirigeants des pays participant à la coalition antijihadiste conduite depuis septembre 2014 par les Etats-Unis contre l'EI en Syrie et en Irak. François Hollande et Manuel Valls apparaissent ainsi la tête visée par une cible, tout comme le Premier ministre britannique David Cameron.
Le président français a souligné que des "menaces" pèsent tant sur la France que l'Inde, récemment visée par l'attaque meurtrière d'une base aérienne proche de la frontière avec le Pakistan attribuée à un groupe islamiste basé au Pakistan.
"Nous devons faire face et c'est ce que nous allons une fois encore décider en renforçant notre partenariat stratégique", a poursuivi M. Hollande en référence au partenariat conclu en 1998.
Par ailleurs, l'Inde et la France ont conclu lundi un accord intergouvernemental pour l'acquisition de 36 Rafale par l'armée indienne mais doivent encore s'entendre sur les modalités financières qui seront résolues dans "les jours prochains", a dit François Hollande. "Nous avons trouvé un accord intergouvernemental sur l'achat de 36 Rafale, à l'exception des aspects financiers", a dit M. Modi lors d'une déclaration à l'occasion de la visite du président français en Inde.
Le Premier ministre indien avait annoncé cette commande lors d'une visite en France en avril 2015 mais les discussions achoppent notamment sur le prix.
Il s'agit "d'une étape décisive pour que l'Inde puisse acquérir ces avions et pour que la France les mette à la disposition d'"un grand pays comme l'Inde", a déclaré pour sa part M. Hollande.
"Il reste les aspects financiers qui seront réglés dans les prochains jours", a-t-il affirmé. Cet accord intergouvernemental est un préalable indispensable à un accord commercial, avait-il rappelé dimanche.
Le montant de ce contrat est estimé à plusieurs milliards d'euros. Les tractations sur la vente de l'avion de combat français à l'Inde constituent depuis des années le fil rouge des relations entre les deux pays. Des négociations exclusives entre Dassault et l'Inde sur une commande plus large de 126 appareils avaient été ouvertes en janvier 2012 avant d'échouer.

Mardi 26 Janvier 2016

Lu 1319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs