Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hit Radio continue à s’exporter en Afrique

Elle compte désormais des fans au Gabon et au Sénégal




Hit Radio continue à s’exporter en Afrique
Hit Radio, la radio nouvelle génération, la première station radiophonique libre et privée du Maroc, continue à s’exporter. En effet, créée en 2006, elle  étend ses ramifications à l’intérieur du continent noir. Après avoir ouvert une fréquence à Bangui en République Centrafricaine, Hit Radio poursuit son déploiement en Afrique subsaharienne par l’obtention de licences nationales au Gabon et au Sénégal. Lors de la dernière visite Royale au Gabon, la radio musicale a diffusé ses premières émissions à Libreville en partenariat avec Love FM sur le 107.3 avant d’installer ses propres antennes de diffusion dans la région. Ce projet ne manquera évidemment pas de séduire la jeunesse africaine comme cela a été le cas pour celle du Maroc. C’est donc fort d’un capital marque qu’elle  a envisagé de se déployer sereinement hors frontières, car quoi de plus fédérateur auprès de la jeunesse que la musique ? L’idée est de proposer une programmation positive permettant à la fois de promouvoir plus largement les artistes marocains mais également de mettre en avant les talents locaux. Nul besoin de souligner que ce déploiement hors frontière constitue un vrai challenge et ce, à plus d’un titre.  C’est d’abord un challenge technique, car il faut pouvoir installer des antennes et négocier avec des opérateurs locaux des emplacements adéquats. Ensuite, c’est un challenge culturel, car les  programmes de la station devront s’adapter aux tendances et goûts musicaux du pays concerné. Enfin, c’est un challenge humain car il faut s’organiser en fonction, passer d’une dimension purement nationale à une dimension internationale, cela passe par la mise en place d’une direction Afrique (basée au Togo).Mais pourquoi le choix de la chaîne a été porté sur le Gabon et le Sénégal après la République Centrafricaine ? Bon nombre de demandes  de licence ont été déposées auprès de la plupart des pays d’Afrique francophone. C’est en  fonction des accords obtenus que des  antennes seront installées. Et d’ici fin 2013, Hit Radio devrait pouvoir se développer au Burkina, au Burundi, au Congo-Brazzaville et au Niger avant d’être en mesure de progressivement élargir sa diffusion à d’autres pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest.

Libé
Lundi 22 Avril 2013

Lu 150 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs