Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Histoire du Maroc, réactualisation et synthèse», une publication de l’IRRHM : Un livre académique et citoyen




«Histoire du Maroc, réactualisation et synthèse», une publication de l’IRRHM : Un livre académique et citoyen
L’Institut Royal pour la recherche sur l’histoire du Maroc (IRRHM) a publié un ouvrage détaillé sur l’histoire du Maroc depuis la préhistoire jusqu’à la fin du 20è siècle, en mettant à contribution une cinquantaine de chercheurs marocains, majoritairement des historiens universitaires. “Histoire du Maroc, réactualisation et synthèse”, dans ses deux versions arabe et française, embrasse une variété de champs d’étude joignant les aspects culturel, artistique, intellectuel et architectural, mais aussi les dimensions économique et sociopolitique. 

Cette référence de plus de 800 pages, illustrée par près de 37 cartes et 166 graphismes constitue un pas géant pour s’approprier la mémoire nationale et réactualiser les connaissances historiques, sociales et géographiques du Maroc. Il s’agit en fait d’une rupture avec la vision coloniale et représente, par conséquent, un projet national réalisé par des ressources humaines marocaines imbues des méthodologies, expertises et approches scientifiques les plus modernes.

C’est une première lecture marocaine de l’histoire du Maroc, affirme Mohamed Kably, directeur de l’IRRHM et président du comité de rédaction de cet ouvrage, ajoutant que les références antérieures étaient essentiellement l’œuvre d’étrangers qui se sont limités à la participation de certains chercheurs marocains.

Le dernier ouvrage en date dans ce domaine remonte à 1967 et les publications qui ont suivi se consacrent toutes à l’un des aspects de l’histoire du Maroc, a-t-il poursuivi. 

C’est un livre académique mais aussi citoyen, a indiqué M. Kably à la MAP soulignant que sa valeur réside dans son aspect global alliant les dimensions sociologique et politique ainsi que ceux relatifs à l’économie, l’art, l’architecture et autres disciplines. 

Sans pour autant nier l’importance du patrimoine scientifique colonial qui constitue un point de départ pour les chercheurs, il souligne que cet ouvrage tend à dépasser l’approche adoptée par les recherches coloniales qui jetaient généralement un regard dual sur le Maroc (Amazigh/arabe, Maghzen/Siba). Cette nouvelle recherche considère le Maroc comme un point géographique, un pont entre les continents et un carrefour des civilisations, note-t-il. 

Ainsi, cette référence, fruit de cinq ans de travail, a tenu à réactualiser les connaissances historiques acquises et à synthétiser les résultats des recherches sectorielles et monographiques les plus récentes, tout en évitant de verser dans l’approche unidimensionnelle en mettant l’accent sur les analyses pondérées et les résultats relativisés, lit-on dans une note de présentation de ce livre.

 Les chercheurs ont également porté une attention particulière aux zones d’ombre et aux aspects sous-analysées, telle la période allant de l’arrivée de l’Islam à l’émergence de l’Etat central ou les deux périodes du Protectorat et de l’indépendance, relève-t-on dans ce document.

MAP
Jeudi 22 Novembre 2012

Lu 900 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs