Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

High-tech : Meizu Pro 7, simple copie ou véritable concurrent du Samsung Galaxy Note 7 ?




Meizu Pro 7, voilà un nouveau smartphone qui ne passerait pas inaperçu dans les allées du salon IFA qui se tiendra à Berlin au début de mois de septembre. En effet, le constructeur chinois a visiblement envoyé un carton d’invitation annonçant une nouveauté à venir pour le 3 septembre.
Aussitôt, la toile s’est emparée de l’annonce donnant rapidement lieu à de nouvelles fuites. En l’occurrence, c’est le site playfulldroid.com qui publie des photos de ce que serait le prochain smartphone haut de gamme de Meizu, un modèle « plus pro que pro », précise l’invitation de la marque.

De sérieuses
ressemblances avec le Note 7

Le constructeur chinois semble une nouvelle fois s’être inspiré de la concurrence pour le design de son terminal. Si le Meizu Pro 6 (dont nous avons d’ailleurs évalué les performances en photo) ressemble déjà beaucoup à l’iPhone 6S et ses déclinaisons, le Pro 7 emprunte les lignes du Samsung Galaxy Note 7.
On retrouve ainsi un écran courbé sur les bords, mais aussi un dos courbé. Les quatre coins sont arrondis et, comme chez Samsung, un bouton ovale au bas de l’appareil pour revenir à l’accueil d’Android.

Un équipement
très similaire également

Ce n’est pas tout, les fuites sur Internet indiquent également que le Pro 7 serait équipé du même processeur Exynos 8890 que le Note 7. Une puce à huit cœurs cadencés à 2.3 Ghz, accompagnée de 4 Go de RAM (comme le Note 7) et 32 Go de stockage. Sur ce point-là, le Note 7 fait mieux avec 64 Go.
L’écran du Pro 7 est légèrement plus petit avec une diagonale de 5,5 pouces contre 5,7 pouces chez Samsung. En revanche, la définition reste la même, en l’occurrence Quad HD, soit 2560 x 1440 pixels.
Enfin, le Pro 7 embarque un capteur photo 12 Mpixels à l’avant et un second capteur 5 Mpixels à l’arrière, là encore comme le Note 7. Il n'est pas dit pour autant que le Pro 7 soit aussi bon que le Note 7 en photo.
Quoi qu'il en soit, il ne manquerait plus qu’un scanner d’iris et un stylet – rien n’est indiqué sur ces points - pour proposer une copie chinoise aux utilisateurs de smartphones géants qui n’ont pas toujours les moyens de succomber aux charmes de l’original.

Mercredi 24 Août 2016

Lu 1065 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs