Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hifti met un terme à la polémique sur la blessure de Ziyech : Lakjaâ recadre Renard




Pour couper court aux sempiternelles rumeurs, le docteur de l’équipe nationale Abderrazak Hifti a fait savoir dans une déclaration relayée par le site officiel de la Fédération Royale marocaine de football, frmf.ma, que Hakim Ziyech souffre d’une blessure au genou. Et de poursuivre que cette blessure l’a empêché de rejoindre le groupe à Marrakech afin de prendre part, samedi dernier, au match Maroc-Côte d’Ivoire, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2018 et sanctionné par un nul blanc.
Abderrazak Hifti a indiqué également que la FRMF a reçu un rapport provenant du médecin de l’Ajax Amsterdam faisant état de la blessure de Hakim Ziyech, laquelle nécessite une convalescence d’une dizaine de jours.
Hifti a souligné au début de sa déclaration que Hakim Ziyech a bel et bien été convoqué pour le match de la Côte d’Ivoire et que « nous avions demandé à l’international marocain de faire le déplacement pour que l’on puisse   s’enquérir de sa blessure». Bien entendu, Ziyech ne s’était pas rendu à Marrakech, ce qui a laissé nourrir le doute quant à cette version de blessure qui, officiellement, est bel et bien réelle.
Il faut reconnaître que l’absence de Hakim Ziyech s’était fait sentir lors de ce match contre la Côte d’ivoire, puisque l’équipe nationale a eu beaucoup de mal à développer un jeu susceptible de déstabiliser son adversaire qui s’en est tiré à bon compte.
A propos des joueurs toujours, le site lionsdelatlas.net a rapporté que le président de la FRMF, Fouzi Lakjaâ, n’a pas apprécié du tout la déclaration du sélectionneur national dans laquelle il a affirmé que «le Maroc a besoin de joueurs de haut niveau afin d'avoir de bons résultats». Pour Lakjaâ qui s’est entretenu sur le champ avec Renard, c’est ce dernier qui «a choisi l'ensemble de ses joueurs qu'il considérait comme étant des joueurs de haut niveau».
Bref, si certains sont allés vite en besogne, casant l’équipe nationale dans la catégorie des grosses cylindrées du football africain, le match contre la Côte d’Ivoire a été une bonne chose pour les candides et les moins optimistes pour constater qu’il y a encore beaucoup de travail à faire en vue de monter une équipe compétitive sur la scène continentale, capable de tirer son épingle du jeu lors de la prochaine échéance. En effet, lors la CAN 2017, l’EN a hérité de cette même sélection ivoirienne aux côtés du Togo et de la RD Congo et l’objectif avant tout est d’éviter le petit tour et puis s’en va. Pour le Mondial, les éliminatoires ne devront reprendre qu’au mois d’août prochain par une réception du Mali. D’ici là, il y aura la Coupe d’Afrique qui décidera de l’avenir de cette sélection version Renard.

L’EN des locaux et la Palestine se neutralisent

L'équipe nationale marocaine des joueurs locaux et son homologue palestinienne se sont neutralisées (0-0), en match amical lundi au Complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat.
Ce match, qui s'inscrit dans le cadre des préparations des Lions de l'Atlas, permet au sélectionneur national Jamal Sellami de mettre le point sur les points de force et de faiblesse de son équipe, avant d'entamer les prochaines compétitions continentales et internationales.

Mohamed Bouarab
Mercredi 16 Novembre 2016

Lu 903 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs