Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hicham Bahloul : «L'art oui, mais la pudeur aussi»




Hicham Bahloul : «L'art oui, mais la pudeur aussi»
Il est parmi les acteurs marocains qui ont le plus brillé ces dernières années et suscité l'intérêt des réalisateurs marocains et étrangers. Hicham Bahloul, puisque c'est de lui qu'il s'agit, ne passe jamais inaperçu. Au théâtre, où il a fait ses armes, comme au cinéma et à la télévision, il a toujours bien marqué ses passages. Issu directement du théâtre universitaire ce comédien ne savait pas que les ateliers de la Fac allaient le conduire vers la célébrité. Chemin faisant, il a suivi son cursus universitaire, en même temps que sa vie artistique. Sa voix forte et chaude, son physique et son interprétation, lui ont permis d'être remarqué par les plus grands réalisateurs au Maroc et à l'étranger. En effet, il a pris part à de grandes productions occidentales. De même qu’il a marqué sa présence au niveau des productions arabes, syriennes notamment où il devient quasiment incontournable. A la télévision, il a joué des rôles aussi différents que complexes et à chaque fois il s'en est bien tiré. Sur les planches, comme tous les grands acteurs, il se donne à fond malgré ses rares apparitions. Au cinéma, on lui reproche d'être trop sélectif, alors que pour lui, il ne s'agit pas de sélectivité mais plutôt de principes. Hicham Bahloul se dit contre les scènes chaudes et autres écarts qui, malheureusement, commencent à devenir monnaie courante dans notre cinéma sous prétexte de modernité._ Pour lui, le cinéma n'a jamais été un tremplin pour faire passer des scènes qui n'ont aucun sens. Pour preuve, les meilleurs films ne contiennent pas de scènes osées mais se basent sur le message et sur la suggestion. "Nous avons vu que lors de la dernière édition du Festival du film de Marrakech, les films qui ont gagné ne le doivent pas à ce genre de scènes", confie-t-il. Se considérant respecté par le public, il n'est pas près de brader cette estime sur l'autel des fantasmes de certains metteurs en scène. C'est ce choix irréversible qui le dissuade de jouer certains rôles. Ce ne sont donc pas les propositions qui manquent mais il tient à préserver la pudeur et le respect d'autrui. Concernant le  cinéma, Hicham Bahloul devait partir à Hollywood mais il a reporté son voyage à cause d'une fillette qui souffre d'un problème de foie et qui a besoin de subir une greffe. Il a fait campagne pour elle et il semble que les choses se passent bien.

Par Abdessalam Khatib
Samedi 25 Février 2012

Lu 2079 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs