Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hervé Renard : Gagner les six matchs pour améliorer notre classement FIFA




Dans le cadre de sa préparation pour le match amical contre le Congo Brazzaville ce vendredi à Tanger, et la rencontre officielle contre la Libye le 3 juin prochain en Tunisie, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017, l’équipe nationale poursuit sa concentration à Marrakech en présence de tous les joueurs convoqués par le sélectionneur national Hervé Renard. Dans ce sens et pour mettre toute la lumière sur ces deux confrontations, une conférence de presse a été organisée mercredi en fin de matinée dans la salle des réunions  du Grand stade de Marrakech.
Au début, Hervé Renard a tenu à préciser que le choix de Marrakech a été dicté par le souhait de voir ensemble l’équipe nationale première et celle des U23 dans un même site, ce qui est impossible à Tanger, vu que la qualité des terrains d’entraînements est impeccable. Le sélectionneur a rappelé aussi que puisque le dernier stage était une réussite, avec en prime deux victoires, le mot d’ordre pour l’actuel est le même, en dépit de la fatigue que ressentent les joueurs en cette fin de saison et qu’il est important de rester  dans la même dynamique et garder le même état d’esprit.
Pour ce qui est des blessures, il a précisé que Soufiane Boufal, Ouassama Tanane et Youssef Ait Benasser ne pouvaient prendre part au stage, mais que cela permet de tester d’autres joueurs qui ne faisaient pas partie du groupe la dernière fois, c’est le cas notamment de Carcella, Chafiq...
En ce qui concerne les gardiens de but titulaires, vu qu’il ne s’agit pas d’une date FIFA, l’entraîneur a expliqué leur absence par le fait que les clubs n’étaient obligés de les libérer. Parlant du match amical contre le Congo Brazzaville, Hervé Renard a déclaré qu’il voulait donner l’occasion aux joueurs qui n’ont pas joué les deux matchs contre le Cap-Vert pour montrer ce qu’ils savaient faire. Et d’ajouter que l’essentiel est d’être fin prêt pour les prochaines rencontres, de finir les éliminatoires avec six victoires pour améliorer le classement FIFA de l’équipe, soulignant que quand on est professionnel, il faut prendre les matchs amicaux avec le même sérieux que les officiels.
Au sujet de l’absence des joueurs évoluant au championnat national, Renard a précisé qu’il n’avait pas le droit de les sélectionner alors que le championnat n’a pas encore pris fin, que si le gardien Mhamdi est présent dans la liste, c’est parce que Bertrand Marchand lui a donné son aval, et qu’il ne faisait qu’appliquer les consignes de la fédération qui voulait que les joueurs restent dans leurs clubs jusqu’à la fin du concours.
Le coach national a rappelé qu’il était venu au Maroc avec l’envie et l’ambition de continuer à gagner, qu’il faut avoir patience. Concernant d’éventuels matchs amicaux contre des équipes européennes, Renard a précisé que la proposition lui a déjà été faite pour le 6 juin prochain contre une équipe qualifiée pour la Coupe d’Europe, mais qu’il a décliné l’offre car cela fera trois matchs en 10 jours, et avec des saisons chargées, les joueurs seront saturés, promettant que ce n’était que partie remise.
Ce soir à 20h00 au Grand stade de Tanger Maroc-Congo-Brazzaville .

Ils ont dit

A l’occasion de la préparation de l’EN pour les futures échéances africaines et pour mettre la lumière sur les deux rencontres à venir, contre le Congo Brazzaville et la Libye, une conférence de presse a été organisée mercredi en fin de matinée à laquelle ont prix part les joueurs Karim Al Ahmadi, Mehdi Carcela, Mounir Chafiq et Aissam Chebbak. Ils ont déclaré :

 Karim Al Ahmadi : « Même si nous sommes déjà qualifiés pour la CAN 2017, nous allons jouer avec la même détermination pour gagner le maximum de matchs et améliorer notre classement FIFA afin d’avoir plus de chances lors des tirages au sort. Etant pratiquement le plus ancien de l’effectif, j’aide les nouveaux à s’intégrer rapidement dans le groupe, j’essaye de les mettre en confiance et de leur faire profiter de notre expérience. La fin de saison a été dure pour tous les joueurs, mais avec une semaine de repos, nous sommes prêts pour entamer la compétition avec un moral et un physique parfaits. Nous respectons tous nos adversaires, il n’y a plus d’équipe facile, notre objectif est de gagner tous les matchs».

Mehdi Carcela : « C’est un grand bonheur de retrouver mes amis de l’équipe et mes frères marocains. Je crois que l’arrivée de Renard est une bonne chose pour l’équipe nationale, c’est quelqu’un qui connaît bien les joueurs, qui connaît l’Afrique puisqu’il a gagné des titres avec d’autres nations du continent, bref c’est un entraîneur qui va apporter un plus à notre groupe. On peut jouer contre n’importe quelle équipe du monde, aussi grande soit sa notoriété, jouer pour l’équipe nationale est autre chose, c’est une récompense et un honneur qui n’ont pas de prix. En ce qui concerne ma carrière avec Benfica, Ça va bien avec toutes les composantes de l’équipe, mon contrat ne prend fin que dans deux ans, donc je reste avec mon club puisque je me sens très bien».

Mounir Chafiq : «Après la blessure qui m’a éloigné des terrains pour pratiquement sept semaines, je suis bien content de retrouver le groupe et l’ambiance de l’équipe nationale. Hervé Renard est un homme qui fait un excellent travail, mais par reconnaissance, je remercie aussi Badou Zaki qui m’a ouvert les portes de l’équipe et qui a été à l’origine de ma première sélection. Le plus important pour moi aujourd’hui est de retrouver ma place, je fais le maximum pour cela, sachant que Nabil Dirar qui occupe le même poste réalise d’excellents matchs. D’ailleurs, on a une équipe complète, aussi bien offensivement que défensivement et nous allons faire de bons résultats. A Marrakech, il fait chaud mais à Tanger le temps est plus clément, ce qui nous permettra de faire une bonne partie contre le Congo, et ce sera pareil en Tunisie contre la Libye».

Aissam Chebbak : « C’est un vrai bonheur d’être appelé en équipe nationale et de retrouver ses amis. Porter le maillot national est un rêve qui se réalise et je vais tout donner pour être à la hauteur des aspirations de tous. Au début, j’étais contacté par l’adjoint de l’entraîneur, il m’a clairement présenté le projet du sélectionneur et de l’équipe, j’y ai tout de suite adhéré et comme déjà dit, je vais me donner à fond pour mériter ma place. Mes ambitions sont pratiquement celles de tout le groupe, gagner des matchs, donner une bonne image de notre football et s’adjuger des titres».  
Propos recueillis par K.B

Khalil Benmouya
Vendredi 27 Mai 2016

Lu 3364 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs