Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Henrik Ibsen revisité par la troupe Anfass




Le célèbre dramaturge norvégien, Henrik Ibsen, parlera marocain en octobre prochain. Il sera bien adapté et les nobles valeurs qu’il n’a eu de cesse de défendre toute sa vie durant, seront ainsi traduites dans un contexte marocain. Les férus des planches auront ainsi l’occasion d’apprécier une autre manière de faire vivre l’humanisme et de le partager à la faveur de la pièce que donnera en représentation la troupe Anfass dans le cadre de la conférence internationale dédiée à Ibsen.
En effet, la troupe dirigée par la metteur en scène Asmaa Houri  a été conviée à présenter l’une des pièces de ce dramaturge et une première sera donnée le 18 octobre à Skien en Norvège.  Quant aux passionnés du théâtre au Maroc, ils pourront ultérieurement savourer cette symbiose entre les valeurs humaines et les sentiments.
Actuellement, les répétitions vont bon train au Théâtre national Mohammed V. Asmaa Houri et son équipe vont ainsi interpréter la pièce d’Ibsen intitulée "Hedda Gabler", adaptée en dialecte marocain sous le titre "Jahim" (Enfer). Adaptée et mise en scène par Asmaa Houri, la pièce sera interprétée par Nadia Benzakour, Sarah Hamlili, Youssef Ait Mansour, Amine Boudrika et Soufiane El Guerraoui. Quant à la scénographie et la lumière, elles seront assurées par Youssef El Arkoubi. Au niveau de la composition musicale, l’on retrouvera l’incontournable Rachid Bromi, en compagnie de Jamal Nouâman. Quant aux costumes, ils sont conçus par la jeune Souâd Arious.
Ibsen reste, en effet, parmi les apôtres du féminisme, qui ont su de par une subtilité rare et singulière transmettre le théâtre intime et sonder les tréfonds de la vie, notamment les crises intérieures et les tracas de couple, de la famille et surtout de la condition des femmes.
Les spécialistes reconnaissent que «dans son univers (celui d’Ibsen), le drame se passe entre lui et elle, mais surtout entre elle et elle-même. Il reconfigure, à la fin du 19ème siècle, la dynamique des rapports homme / femme tout en visant à se concentrer sur des portraits de femmes inoubliables ».

E.M
Mardi 29 Août 2017

Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs