Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hayatou : Le Maroc a tout ce qu'il faut pour abriter la Coupe du monde




Le Maroc a "tout ce qu’il faut pour abriter la Coupe du monde", a déclaré, lundi à Rabat, le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou.
"Vous avez tout ce qu’il faut pour pouvoir aller très loin dans l’organisation de la Coupe du monde, compte tenu de ce que le Royaume possède en matière d’infrastructure sportive et d’hôtellerie, qui est irréprochable", a affirmé M. Hayatou lors d’un point de presse, au terme de sa visite au Maroc.
"J’ai vu les stades, vous pouvez logiquement espérer vous présenter à l’organisation de la Coupe du monde. Vous avez des hôtels et vous avez déjà dix stades (…), dont six que je connais et que j’ai eu l’occasion de voir", a-t-il insisté. Le programme de la visite du président de la CAF, arrivé dimanche à Rabat, prévoyait des réunions avec, notamment, les responsables du comité national olympique marocain et de la FRMF, ainsi que des visites au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, au centre de formation du Fath Union Sport (FUS) et au centre national de football de Maâmora (banlieue de Salé).
A ce propos, M. Hayatou s’est dit "agréablement surpris par tout ce que j’ai vu depuis mon arrivée hier (dimanche). Le progrès qui se dessine à travers les différentes installations, que la FRMF est en train de mettre sur pied, se passe de tout commentaire".
Il s’agit d’un "grand travail, qui honore non seulement le Maroc, mais également l’Afrique, voire le monde entier, parce que ces installations vont profiter à l’ensemble des fédérations mondiales", a-t-il assuré, ajoutant que "d’ici deux, trois ans maximum, vous allez en récolter les fruits".
"C’est une fierté pour nous, en tant que responsable du football africain et on ne peut que s’en réjouir et transmettre tout cela au comité exécutif de la CAF (…) le 12 janvier à Libreville, à l’occasion de la CAN-2017", a dit M. Hayatou, ajoutant que "le monde entier saura que le Maroc fait des pas énormes pour la réalisation de ses objectifs".
De son côté, M. Lekjaa a réitéré la volonté de la FRMF "pour, évidemment, le développement du football marocain, mais également pour contribuer, aux côtés de la CAF, au développement du football africain.
"Je pense qu’à travers l’histoire du football, le continent qui a été assez lésé c’est le nôtre. Il est de notre devoir de travailler ensemble pour rétablir la justice footballistique et c’est ce qu’on est disposé à faire à côté de vous et des autres instances continentales", a-t-il affirmé en s’adressant à M. Hayatou.
"Je pense que ce qui existe, aujourd’hui au niveau du Royaume honore les Marocains, mais aussi tout notre continent. Tout l’enjeu est de permettre à toutes les fédérations nationales de partager, de se développer et d’aller dans la même ligne", a-t-il conclu.

Mercredi 23 Novembre 2016

Lu 631 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs