Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse du chômage et prévision de dégraissages durant le prochain trimestre

HCP et CGEM tirent la sonnette d’alarme




Hausse du chômage et prévision de dégraissages durant le prochain trimestre
 
Chômeuses, chômeurs, la situation du marché du travail au deuxième trimestre de l’année 2014 ne s’est pas vraiment arrangée. En ce début d’août, le Haut-commissariat au plan, chiffres à l’appui, annonce une flopée de mauvaises nouvelles et quelques «bonnes» ayant trait à de nouveaux postes créés. Cependant, cette note «positive» n’a pas redonné le moral aux nombreux sans-emploi marocains qui se débattent encore dans la nasse du chômage. En effet, entre le deuxième trimestre de l’année 2013 et la même période de 2014, le nombre de chômeurs au Maroc, en augmentation de 65.000 personnes (39.000 en milieu urbain et 26.000 en milieu rural) a atteint 1.114.000 personnes. Le taux de chômage a, ainsi, enregistré un accroissement de 0,5 point, passant de 8,8% à 9,3%. En milieu urbain, ce taux est passé de 13,8% à 14,2% et en milieu rural de 3,2% à 3,6%.
Pour rappel, la situation n’était pas plus reluisante en ce début d’année avec un taux de chômage passant de 9,4% à 10,2%, entre le premier trimestre de l’année 2013 à la même période de 2014 (en milieu urbain, il est passé de 13,7% à 14,6% et de 4,4% à 5,1% en milieu rural). 
Selon le HCP, deux secteurs, à savoir «l’industrie» et «l’agriculture, forêt et pêche» ont provoqué exaspération et désappointement de milliers de Marocains. En effet, au niveau national, le secteur de l’»industrie» qui comprend aussi l’artisanat a perdu 11.000 postes d’emploi, ce qui correspond à une baisse de 1% du volume d’emploi du secteur, contre une perte moyenne annuelle de 22.000 postes au cours des trois dernières années. De même, l’»agriculture, forêt et pêche» a connu la perte de 7.000 postes d’emploi, correspondant à une baisse de 0,1% du volume d’emploi du secteur, ce qui, indique la note, renoue avec la tendance baissière qu’il a connue durant la période 2010-2012 (-52.000 postes d’emploi comme moyenne annuelle) et ce, après une création de 137.000 postes l’année dernière. 
Résultat des courses, au Maroc, dont la population active en chômage s’est accrue de 6,2%, les hausses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées, en milieu urbain, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (+1,2 point) et les diplômés (+1,1 point) et en milieu rural, principalement parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (+0,9 point).
Par conséquent, ce sont les citadins qui pâtissent plus que leurs compères ruraux (plus de huit chômeurs sur dix (81,9%) habitent en ville. Quant aux jeunes citadins âgés de 15 à 24 ans, le taux est de 35,2% pour les hommes et de 40% pour les femmes). 
Par ailleurs, une situation ironique tire la sonnette d’alarme dans notre pays : seulement 4,1% de la catégorie sans diplôme est concernée par le chômage contre 22,5% de la catégorie détentrice de diplômes supérieurs délivrés par les facultés !! Dans cet ordre d’idées, des interrogations fusent :  Ces jeunes diplômés au chômage depuis belle lurette, devraient-ils troquer leur certificat ou carrément le déchirer pour prétendre à un travail décent ? Et ceux qui se sont retrouvés au chômage suite au licenciement ou à l’arrêt de l’activité de l’établissement employeur (près de un sur trois soit 27,8%) doivent-ils changer de vocation face à la non création de la part des sociétés de profils idoines? 
Par ailleurs et d’après le Baromètre trimestriel de conjoncture effectué auprès des chefs d’entreprises par la CGEM, 18% pensent qu'ils baisseront leurs effectifs au cours du prochain trimestre. En conséquence, plusieurs entreprises ne comptent pas ou presque débourser de l’argent pour faire le bonheur d’une frange de la société qui continue de souffrir le martyre à cause d’une situation économique morose. Tous les chiffres et statistiques étayés et par le HCP et la CGEM font état d’une économie qui va de mal en pis… A méditer par Benkirane !
 

Meyssoune Belmaza
Jeudi 7 Août 2014

Lu 1072 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs