Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des exportations marocaines de marchandises




Hausse des exportations marocaines de marchandises
Les exportations de marchandises du Maroc ont atteint, au terme du mois de février dernier, quelque 26,2 milliards de dirhams (MMDH), s'inscrivant ainsi en hausse de 28% par rapport à la même période de 2010, selon l'Office des changes.
Cette progression est imputable tant aux exportations hors phosphates et dérivés qui se sont établies à 19,7 MMDH, en hausse de 17,5%, qu'aux ventes des phosphates et dérivés qui ont augmenté de 75,7 % pour atteindre 6,5 MMDH à fin février 2011, explique l'Office qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs.
Les ventes à l'étranger des phosphates se sont établies à 1,5 MMDH durant les deux premiers mois de l'année en cours, contre 954,5 millions de dirhams durant la même période de 2010, soit une hausse de 58%, précise la même source.
Pour leur part, les exportations d'acide phosphorique ont augmenté de 22,6% pour atteindre 2,02 MMDH contre 1,6 MMDH à fin février 2010, pour un volume en recul de 18,8%, souligne la même source, précisant que le prix moyen à l'exportation s'est établi à 6.668 DH/T contre 4.415 DH/T à fin février 2010, soit une hausse de 51%.
Concernant les exportations des engrais naturels et chimiques, elles ont atteint à fin février dernier 2,9 MMDH, contre 1,1 MMDH une année auparavant, pour un volume en hausse de 43%, relève-t-on dans les chiffres publiés par l'Office des changes. Le prix moyen à l'exportation des engrais a atteint 4.772 DH/T contre 2.517 DH/T.
Les autres groupes de produits, dont les ventes à l'étranger ont augmenté à fin février, sont les produits finis d'équipement (+40,2%), les produits bruts (+39,1%) et les produits finis de consommation (+13%).
A l'inverse, les produits alimentaires ont vu leurs exportations reculer de 10,2%.
Pour leur part, les importations de marchandises ont atteint, au terme du mois de février 2011, quelque 51,8 MMDH contre 39,6 MMDH une année auparavant, soit une hausse de 30,5%.
L'Office des changes explique cette hausse principalement par les progressions enregistrées au niveau des acquisitions hors pétrole (+27,8% à 47 MMDH) et dans une moindre mesure des importations de pétrole (4,7 MMDH contre 2,8 MDH).
Suite à cette évolution, la balance commerciale s'est soldée par un déficit estimé à 25,5 MMDH au titre des deux premiers mois de 2011, contre 19,1 MMDH une année auparavant.
 

MAP
Mercredi 6 Avril 2011

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs