Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des emprunts extérieurs du Trésor à fin novembre 2013

Les charges en intérêts ont connu une hausse de 3%, selon la DTFE




Hausse des emprunts extérieurs du Trésor à fin novembre 2013
La situation des emprunts extérieurs du Trésor a dégagé un flux net positif, tirages et amortissements, de 8,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2013, contre 1,7 MMDH un an auparavant, selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Economie et des Finances.
Cette évolution s’explique principalement par la hausse de 6,9 MMDH des tirages pour s’élever à 15,6 MMDH, dont notamment 8,4 MMDH provenant des créanciers multilatéraux et 6,4 MMDH au titre du produit de l’émission de 750 millions de dollars américains sur le marché financier international, réalisée au cours du mois de mai, explique la DTFE dans sa note de conjoncture pour le mois de janvier. 
De leur côté, les charges en principal de la dette extérieure du Trésor ont enregistré une légère progression de 0,3 MMDH par rapport à la même période de 2012. 
Pour ce qui est des charges en intérêts, elles ont connu une hausse de 3% contre 12,7% durant la même période de 2012.
Tenant compte de ces évolutions, le stock de la dette extérieure du Trésor s’est situé à 122,7 MMDH, en progression de 5% par rapport à fin 2012.
La direction note, par ailleurs, que l’agrégat de monnaie M3 a accusé une baisse de 0,6% en novembre 2013 par rapport au mois précédent, sous l’effet principalement du repli des dépôts en devises (8,5%), des certificats de dépôt (6,9%) et des titres d’OPCVM (-2,1%). 
En revanche, les dépôts à vue et les comptes d’épargne auprès des banques se sont accrus de 0,3%.
S’agissant des contreparties, le recul de la création monétaire provient essentiellement de la baisse de 1,8% des créances nettes des institutions de dépôt sur l’Administration centrale. 
Quant aux réserves internationales nettes, elles se sont accrues de 0,3%, tandis que le crédit bancaire est resté quasiment à son niveau du mois d’octobre.  Sur les onze premiers mois de l’année, le rythme de progression de l’agrégat M3 a ralenti à 0,8% contre 1,4% en 2012, attribuable notamment à la baisse des créances sur l’économie qui sont passées d’une hausse de 3% à un recul de 0,2% et des autres contreparties de M3 (-41,7% contre +24,8%). 
A l’inverse, les réserves internationales nettes se sont améliorées de 0,7%, après une contraction de 20,1% un an auparavant.

Samedi 25 Janvier 2014

Lu 578 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs