Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse de 18,5% du résultat net de Salafin




L’exercice 2015 s’est soldé pour le spécialiste du prêt et crédit à la consommation, Salafin, par un bénéfice net de 125 millions de dirhams (MDH), en croissance de 18,5% par rapport à une année auparavant, a annoncé récemment la société. “Avec un niveau de fonds propres moyens de 630,7 MDH, Salafin affiche une rentabilité financière de 20% avec un ratio de solvabilité stable de 20,6%”, a souligné la filiale du groupe BMCE Bank of Africa dans une communication financière, publiée sur le site web de la Bourse de Casablanca.
Dans un contexte de forte compétition, la production de nouveaux crédits a réalisé une performance égale à 2014 à 1,17 milliard de dirhams (MMDH), poursuit la même source, notant que l’encours net de crédit en progression de 2,1% a totalisé 2,35 MMDH, confirmant ainsi la reprise de la croissance des encours entamée depuis deux années. Porté par la progression de la marge d’intérêts, des résultats des opérations de location avec option d’achat ainsi que la marge sur commissions, le produit net bancaire (PNB) de la société s’est, quant à lui, établi à 354,5 MDH, en appréciation de 14,6% comparé à 2014. Cette évolution tient également compte de la réduction des coûts de refinancement qui baissent de -11,4%, a expliqué Salafin.
Avec des charges d’exploitation comptables qui évoluent à un rythme nettement inférieur à celui des revenus (+3,97% à 103,7 MDH), le coefficient d’exploitation confirme sa tendance baissière et affiche un ratio en amélioration à 29,9% par rapport à une année auparavant. Le résultat brut d’exploitation ressort, ainsi, en hausse de 19,4% à 254 MDH, relève en outre la société dans son texte.
Fidèle à sa politique prudente de provisionnement, Salafin a comptabilisé des dotations nettes aux provisions de 53 MDH en croissance de 17%. Le coût du risque s’établit, en conséquence, à 2.26%.
Elle a souligné, à ce propos, que les efforts de recouvrement continuent de progresser malgré une légère dégradation du portefeuille des impayés, ajoutant que l’année écoulée a enregistré une nouvelle opération de radiation des créances en souffrance de 154 MDH, accompagnée de la reprise des provisions correspondantes pour un montant identique de 154 MDH.
Par ailleurs, le Directoire de Salafin soumettra à l’Assemblée générale ordinaire un dividende de 57 dirhams par action soit un rendement de dividende de 8,32% (sur la base d’un cours en bourse de 685 dirhams au 31 décembre 2015) et un payout ratio de 109%.
Créée en 1997, la société de financement Salafin offre trois principales catégories de produits: le crédit personnel, le crédit automobile et le crédit revolving. La société, cotée à la Bourse de Casablanca depuis 2007, occupe aujourd’hui le quatrième rang du secteur en termes de production.

Jeudi 25 Février 2016

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs