Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse de 17,7% des réserves internationales au 9 septembre 2016




Les réserves internationales nettes du Maroc se sont établies à 248,9 milliards de dirhams (MMDH) au 9 septembre 2016, en progression de 17,7% en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM).
D'une semaine à l'autre, ces réserves ont été quasiment stables, précise BAM qui vient de publier une note sur ses indicateurs hebdomadaires.
Durant la période allant du 8 au 14 août 2016, le montant total des interventions de Bank Al-Maghrib ressort à 27,3 MMDH, dont un montant de 23 MMDH a été injecté sous forme d'avances à 7 jours sur appel d'offres, relève la note, ajoutant qu'un montant de 4,1 MMDH a été accordé dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME, alors qu'un total de 200 millions de dirhams (MDH) a été injecté au titre des avances de 24 heures, rapporte la MAP. Durant cette période, le taux interbancaire s'est stabilisé à 2,25% en moyenne et le volume moyen des échanges a enregistré une hausse, passant de 1,4 MMDH à 1,3 MMDH, fait savoir BAM.
Lors de l'appel d’offres du 14 septembre (date de valeur le 15 septembre 2016), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 19 milliards de dirhams au titre des avances à 7 jours. Sur le marché boursier, le MASI s’est légèrement apprécié de 0,1%, portant sa performance, depuis le début de l'année, à 11,8%, indique BAM, expliquant cette évolution par l'augmentation des valeurs des secteurs des "banques" (0,8%) et de l'"immobilier" (1,5%). En revanche, les indices sectoriels du "bâtiments et matériaux de construction" a accusé une baisse de 1,2%.
Pour ce qui est des échanges, après un montant quotidien de 35,8 millions de dirhams (MDH) enregistré la semaine précédente, leur volume est resté très faible, s'établissant à 47,6 MDH, dont 46,7 MDH réalisés sur le marché central "actions". Par ailleurs, l'agrégat M3 a maintenu quasiment le même taux de progression que le mois précédent, soit 5%. Cette évolution recouvre une décélération de la croissance des dépôts à vue auprès des banques à 7,4% après 8,2%, une accentuation de la baisse des comptes à terme de 1% à 2,4% et un ralentissement de la progression de la circulation fiduciaire à 6,2% après 7,2%. Les détentions des agents économiques en titres d’OPCVM monétaires ont, pour leur part, vu leur baisse s’atténuer de 4,7% à 3,4%.
Par ailleurs, au cours de la semaine allant du 8 au 14 septembre 2016, le dirham s'est déprécié de 0,13% par rapport à l’euro, alors qu'il s'est apprécié de 0,09% face au dollar, note BAM.

Mardi 20 Septembre 2016

Lu 836 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs