Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hassan Mégri nommé «Docteur honoris causa» en lettres

Nouvelle distinction internationale pour le vétéran des virtuoses marocains




Hassan Mégri nommé «Docteur honoris causa» en lettres
Une énième distinction du grand artiste marocain Hassan Mégri. Quoi de plus normal pour le vétéran des virtuoses marocains. Le prestigieux International biographical centre of Cambridge/England vient de décerner son célèbre «Hononary doctorate of letters» de l’année (2013) à cet artiste exceptionnel et légende vivante. Le fondateur du célèbre groupe «Frères Mégri» est devenu une sorte d’icône du monde de l’art et de la culture.  Il a ainsi été sélectionné pour son grand apport à la musique internationale et ses penchants pour les expressions artistiques de différents horizons. Depuis  sa fondation par le Dr Ernest Key en 1967, l’International biographical centre of Cambridge/England a consacré environ deux millions de personnes pour leur contribution à l’essor de l’humanité, que ce soit dans l’éducation, l’art, la culture, les sciences, l’ingineering, la santé, ou autres…
Créateur du mouvement musical MEGRI et de la World Music Arab et  rénovateur de la calligraphie iconographique persane, Hassan Mégri est aussi le président fondateur du comité national de la musique (membre du conseil international de la musique-partenaire officiel de l’UNESCO), initiateur et président du Festival international des arts et de la culture «Eté des Oudayas» en partenariat avec le ministère de la Culture. Cette décoration s’ajoute donc au riche palmarès de l’artiste Hassan Mégri, le classant  parmi les hommes de valeur de la planète les plus représentatifs de leurs pays respectifs. Une fierté pour tous les Marocains, et une preuve que le Royaume peut donner davantage de créateurs qui accèdent à l’universalité, sans pour autant perdre ni le sens ni l’identité.


Repères
Cet artiste a reçu plusieurs distinctions internationales
-La Médaille d’Or de l’Académie des «arts-sciences-lettres» de Paris en (2007)
-The Gold Medal of Freedom (USA-2009)
-The Gold Medal of Morocco (ABI-USA-2010)
-The Man of the Year ( l’Homme de l’année 2011) by the IBC/ Cambridge
-The International Peace Prize (United Cultural Convention-USA-2011)
-Décoré en 2011 par  “ The Noble Order of International Ambassadors”( par The American Biographical Institute-USA).

Mustapha Elouizi
Vendredi 6 Septembre 2013

Lu 743 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs