Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hassan Bentassil Alaoui : la lepénisation des esprits en France est un phénomène qui s'est accéléré avec le dernier attentat qui a fait 130 morts




Hassan Bentassil Alaoui :  la lepénisation des esprits en France est un phénomène qui s'est accéléré avec le dernier attentat qui a fait 130 morts
Dans cet entretien,  Hassan Bentassil, professeur à l’Université Paris Nanterre 10 et spécialiste du champ
 politique français donne son avis  après la grande percée du Front national au premier tour
des élections et parle de la peur des émigrés face à cette montée de l’extrême droite.
 
Libé: Comment expliquez-vous cette percée du Front national xénophobe en France?
Hassan Bentassil Alaoui : Depuis les événements du 13 novembre 2015, la société française a été blessée dans son âme. Le Front national est devenu l'expression déraisonnée de cette blessure. A vrai dire, la "lepénisation des esprits" en France est un phénomène qui s'est accéléré avec le dernier attentat qui a fait  130 morts et plus de 200 blessés graves. Toutefois, cette "lepénisation des esprits" a fait son apparition depuis la fin du siècle dernier qui a connu une aggravation de la crise économique, une montée vertigineuse de la courbe du chômage et l'amplification des méfaits de la mondialisation. Le Front national avec ses thèses simplistes a réussi à séduire un électorat contestataire.

La société française est-elle réceptive à  ce discours xénophobe ?
Avec l'aggravation de la crise économique et la montée du chômage, les étrangers en général et la communauté maghrébine en particulier sont devenus la cible du discours raciste et intolérant de Marine Lepen et de son parti qui a adopté un slogan on ne peut plus clair: "Les Français d'abord". La percée du Front national ne peut pas être analysée en marge d'un phénomène européen général caractérisé par le succès des partis identitaires nationalistes qui veulent sauvegarder leur identité et leurs traditions. Partout en Europe, les populations étrangères et non européennes sont devenues la cible de ces partis xénophobes et racistes.

Comment réagit la communauté marocaine en France face à ce discours haineux contre les étrangers ?
En France comme d'ailleurs en Belgique ou en Hollande, la communauté arabo-musulmane qui constitue la cible du Front national est aujourd'hui appelée à mieux s'organiser pour  faire entendre sa voix et défendre ses intérêts.
Les associations ainsi que les intellectuels issus de cette communauté doivent non seulement condamner les attentats et exprimer leur solidarité avec les victimes mais surtout expliquer à la société française qu'ils sont des citoyens qui ont des devoirs certes mais aussi des droits à respecter.

Est-ce que le Front national aujourd’hui a un programme économique et social convaincant pour la société française ?
Dire que le vote Front national est un vote contestataire  relève d'une paresse intellectuelle devant l'ancrage que connaît ce parti dans la majorité des régions françaises et ce malgré l'absence d'un programme sérieux au niveau économique. Le peu de propositions faites par ce parti ne sont pas réalistes et manquent de sources de financement. Je cité à titre d’exemple le retrait de la France de la monnaie européenne  qui la ruinerait si elle l’adoptait. Cela n'est pas étonnant, l'électorat du Front national vote pour ce parti sans connaître les détails de son programme et sans connaître ses candidats. C'est un vote pour un label!

En tant que citoyen résidant à Paris depuis plus de trois décennies, qu’est-ce que ces régionales ont-elles pu changer pour la communauté marocaine?
A chaque épreuve, la communauté marocaine s'est enfermée plus sur elle-même, sur ses traditions et sur un éventuel retour hypothétique au Maroc où on a construit une maison; symbole de réussite sociale et surtout symbole d'un attachement à ses racines et à ses traditions. La réalité est autre,  la communauté marocaine continue à vivre dans le pays d'accueil dans lequel les enfants sont scolarisés et dont on a obtenu la nationalité. Aujourd'hui, cette double appartenance doit avoir un vrai sens et faire valoir ses droits légitimes et ses devoirs.

Entretien réalisé par Youssef Lahlali
Mercredi 16 Décembre 2015

Lu 934 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 15/12/2015 17:59
C'EST ÉVIDENT

Il fallait s'attendre à cette réaction péjorative ,
maligne comme une pathologie,
contre productive pour tous les musulmans
et qui pénalise tous les pays qui ont ce référentiel
qu'on a sauvagement souillé de tous les côtés !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs