Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Hand Maid” La vie d’une domestique marocaine en 90 secondes


Initialement primé au concours
«Ana Maghribi(a)»,
«Hand Maid» a été doublement
récompensé au 21ème
Festival «Encounters»
du Royaume-Uni. Il sera
également en lice au
Festival du court métrage de Kiev.



Après avoir remporté le Prix spécial du concours «Ana Maghribi(a)», organisé par l’Institut français du Maroc, le court métrage «Hand Maid» a récemment remporté le premier Prix du Festival de court métrage «Encounters» au Royaume-Uni, dans la catégorie du «Depict» ainsi que le Prix du public. Ecrit et réalisé par les Marocains Karim Souissi et Réda Zniber et le Hollandais Robin Wijnhold, le court-métrage raconte le quotidien d’une domestique marocaine dont le visage n’apparaît jamais à l’écran. Seules ses mains sont filmées. Une manière artistique de mettre en lumière un métier apparenté à des formes de quasi-servitude dans plusieurs régions du monde. Un métier qui n’est toujours pas reconnu comme une profession, souvent dévalorisé, peu protégé par le droit et exercé majoritairement par des femmes qui l’ont rarement choisi.  
«Le travail d’une «femme de ménage est un travail très manuel où l’on se sert constamment de ses mains pour diverses tâches. Quoi de mieux que les mains pour l’illustrer ?», souligne Karim Souissi. «Ne pas voir le visage de cette femme la prive de son identité. Elle devient une figure allégorique de toutes les travailleuses marocaines exploitées», explique-t-il, dans une déclaration à «Telquel.ma», à l’issue de la cérémonie de remise des Prix de ce prestigieux Festival de Bristol qui représente la plateforme la plus importante des courts métrages et des films d’animation en Grande-Bretagne. Les films en compétition concouraient, en effet, pour une participation au «Prix du cinéma européen», aux fameux «BAFTA Awards» et au «Cartoon d’Or». Les films récompensés par un Grand prix dans le cadre de cet évènement cinématographique sont, selon les organisateurs,  habilités à s’inscrire pour une nomination aux Oscars.
Notons, par ailleurs, que le 13ème Festival du court métrage méditerranéen de Tanger aura lieu du 5 au 10 octobre prochain. La commission de sélection des films marocains, candidats à la compétition officielle, a tenu sa réunion au siège du CCM à Rabat en juillet dernier et choisi les cinq films qui représenteront le Maroc.  Il s’agit de «Goi Trung» de Mohamed Hicham Regragui, «Les poissons du désert» de Alaa Eddine El Jem, «L’esclave du Mâl (e)» de Mohssine Nadifi, «L’attente en 3 actes» de Abdelilah Zirat et «Bout à bout» de Asmae El Moudir.   Ladite commission a été présidée par le réalisateur Abdelkrim Derkaoui, et composée de Fouad Souiba, réalisateur et écrivain, Adil Semmar, journaliste et critique de cinéma, ainsi que Tariq Khalami, représentant du CCM.  

Mehdi Ouassat
Lundi 28 Septembre 2015

Lu 573 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs