Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Haïti : Les Etats-Unis silencieux sur le vol d’enfants




Haïti : Les Etats-Unis silencieux sur le vol d’enfants
Aux Etats-Unis l’affaire des Américains arrêtés vendredi 29 janvier pour tentative d’enlèvement d’une trentaine d’enfants haïtiens est prise avec beaucoup de précaution. Et pour l’heure il n’y a aucune réaction officielle la concernant.
Les médias US sont extrêmement prudents sur cette affaire, qui rappelle en bien des points celle de l’Arche de Zoé, où des Français avaient été arrêtés au Tchad en tentant d’exfiltrer des enfants vers la France.
L’arrestation des dix Américains a en revanche semé la consternation dans leur congrégation.
Ces dix Américains, des chrétiens évangéliques détenus depuis dimanche à Port-au-Prince après avoir, semble-t-il, tenté de faire sortir illégalement 33 petits Haïtiens du pays, devraient connaître leur sort hier.
Ces Baptistes originaires de l’Idaho devaient savoir s’ils seront traduits devant la justice haïtienne pour trafic d’enfants, après avoir tenté de faire passer les enfants en République dominicaine sans les autorisations officielles nécessaires.
Les suspects affirment qu’ils essayaient de porter secours à des enfants abandonnés et traumatisés avec cette “mission de secours des orphelins haïtiens” (Haitian Orphan Rescue Mission). Mais d’après les autorités haïtiennes, ils ne disposaient pas des autorisations nécessaires quand ils ont été arrêtés vendredi soir à la frontière avec la République dominicaine, à bord d’un car emmenant 33 enfants rescapés du séisme, âgés de deux mois à 12 ans.
Le ministre de la Justice Amarick Louis a déclaré à l’AP qu’une commission devait se réunir hier pour décider si le groupe devait être présenté à un juge. Les dix ressortissants américains étaient détenus dans un bâtiment où le gouvernement organise régulièrement des réunions.
Parallèlement, l’armée américaine devait reprendre le pont aérien sanitaire, pour évacuer les victimes haïtiennes vers des hôpitaux américains. Ces vols avaient été interrompus la semaine dernière.
La Maison Blanche a indiqué que les avions devaient reprendre hier leur évacuation des blessés les plus graves. 

AP
Mardi 2 Février 2010

Lu 182 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs