Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hadka explique les raisons des bévues d’arbitrage et Lakjaa prône la fermeté




La prestation des arbitres lors du premier tiers du championnat national de football a fait l’objet, jeudi au siège de la FRMF à Rabat, d’une réunion à laquelle ont pris part les présidents de la Fédération Royale marocaine de football, Fouzi Lakjaâ et de la Ligue nationale de football professionnel, Saïd Naciri.
Cette rencontre a été l’occasion pour le directeur de la Direction nationale d’arbitrage Yahya Hadka de brosser un tableau de la situation, rappelant par là même le travail effectué par sa structure, à savoir les nombreux regroupements d’arbitres qui s’étaient déroulés au cours de ces 18 derniers mois sous la supervision d’experts internationaux, lit-on dans le communiqué de la FRMF.
Dans son rapport, Yahya Hadka a fait part des erreurs d’arbitrage commises dans certains matches de championnat, expliquant ces bévues par trois raisons. Il s’agit en effet du manque de referees qualifiés, de l’incapacité des arbitres de siffler deux rencontres en l’espace d’une seule semaine et de la pression que subissent les arbitres surtout de la part des dirigeants des clubs.
Pour sa part, Mjid Boura, vice-président de la Commission centrale d’arbitrage, a indiqué dans son intervention que d’énormes efforts ont été fournis en vue d’élever le niveau des arbitres, de même que des suggestions ont été proposées afin de développer la pratique.
Tout en exprimant son soutien total aux arbitres, le président de la FRMF a tenu à rappeler à l’ordre le corps arbitral, tonnant que la Fédération ne manquera pas de prendre les sanctions qui s’imposent à l’encontre des referees qui failleront à leur mission. Fouzi Lakjaa a aussi appelé à la révision de la formule de  désignation des arbitres et des superviseurs qui doit être régie par le seul facteur de la compétence, conclut le communiqué fédéral. 
Par ailleurs, dans le registre des sanctions, la Commission centrale de discipline et de fair-play relevant de la FRMF, réunie mercredi dernier, a décidé d’adresser un avertissement à l’entraîneur du MCO, Azzedine Aït Joudi, sachant qu’elle a suspendu pour un match le joueur oujdi Karim El Hani. Pour Mohamed Tsouli, joueur du CODM, club évoluant en seconde division, la sanction a été beaucoup plus lourde, puisqu’il a été suspendu quatre matches dont deux fermes et deux avec sursis, en plus d’une amende de 1500 dirhams. 
Quant au secrétaire général du HUSA, Ahmed Aït Alla, il a écopé de deux matches de suspension en plus d’une amende de 1000 dirhams.




 



Mohamed Bouarab
Samedi 12 Décembre 2015

Lu 578 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs