Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki tire à boulets rouges sur la politique approximative de Benkirane : « La logique gouvernementale ne doit pas être subordonnée à la logique partisane…»




Habib El Malki tire à boulets rouges sur la politique approximative de Benkirane : « La logique gouvernementale ne doit pas être subordonnée à la logique partisane…»
Le député de Boujâad depuis deux décennies déjà, membre du Bureau politique de l’USFP et  ancien ministre de l’Agriculture et de l’Education nationale, Habib El Malki, a accordé une interview à notre confrère, l’hebdomadaire La Vérité en son numéro 494.
Au cours de l’entretien réalisé par le directeur de la publication Abdallah El Amrani, Habib El Malki a fait un tour d’horizon de la situation politique du Maroc décortiquant au passage l’action gouvernementale jugée molle et sans aucune visibilité. De l’économie de rente aux différentes bévues des ministres de la Justice et de la Communication et porte-parole du gouvernement, en passant par la piteuse gestion de l’affaire du Sahara et le burlesque qui frôle souvent le ridicule et dont se sert le chef de gouvernement à dessein démagogique pour dédouaner certaines décisions en deçà des attentes de la population, tout ou presque est passé au peigne fin.
Habib El Malki estime par ailleurs que le mode de gouvernance actuel est une construction ne possédant aucun aplomb, un porte-à-faux au demeurant périlleux puisqu’en plus d’être contraire à la nouvelle Constitution, il adopte sa ligne de conduite selon une vision partisane donc désuète et loin d’être en accord avec les systèmes modernes des institutions internationales qui se respectent. «Le chef de gouvernement a tendance à se comporter en chef de parti».
La gestion des affaires, selon le député de Boujâad, par le gouvernement actuel est de la navigation à vue du : «Gouverner sans gouvernail» pour reprendre la formule consacrée. En effet, il impute au chef de gouvernement  une improvisation, des plus maladroites, en matière de gouvernance et qui occulte les questions essentielles à sa bonne marche et notamment le volet économique géré de façon artisanale et non scientifique et plus proche de la réalité du pays.
 Pointant du doigt le tâtonnement dont a fait preuve le gouvernement quant au dossier de l’économie de rente, Habib El Malki compare la conduite de cette affaire à «la boîte de Pandore» qu’il ne fallait pas ouvrir.  «Il est malsain de réduire la lutte contre la rente et les privilèges à un simple «j’accuse» et après ? C’est, jouer avec le feu.».  Passant à la politique étrangère, il estime que le ministre en charge a fauté dans le dossier du Sahara marocain et a agi hâtivement, nonobstant certains facteurs dont la partialité évidente de Christopher Ross. Habib El Malki estime en outre qu’un autre regard devrait être de mise et notamment envers la jeunesse sahraouie de la nouvelle génération.
Enfin, Habib El Malki explique la décision de l’USFP de passer à l’opposition après plus d’une décennie aux affaires, en s’appuyant sur les valeurs idéologiques et politiques du parti en désaccord avec celles du PJD. «Les choix stratégiques de l’USFP sur le plan sociétal et culturel sont fondamentalement en contradiction avec ceux du parti au pouvoir»

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 20 Juin 2012

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs