Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki souligne le développement de la représentation parlementaire féminine

Le président de la Chambre des représentants reçoit la vice-présidente du Parlement chilien




Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a souligné, mercredi à Rabat, le développement que connaît la représentation féminine au Parlement marocain et la présence grandissante de la femme aux postes de décision.
Lors d'une rencontre avec la vice-présidente du Parlement de Chili et l'actrice associative, Clemira Pacheco Rivas, il a affirmé que «toutes les forces vives au Maroc considèrent que la participation de la femme est une condition essentielle pour la réussite des réformes et l'accomplissement de la mutation démocratique», indique un communiqué de la Chambre des représentants.
A cette occasion, il a mis l’accent sur la mutation profonde que connaît le Maroc dans le domaine de l’édification démocratique, la consécration des droits de l’Homme et la promotion de la situation de la femme, soulignant que les réformes démocratiques et institutionnelles initiées par le Royaume, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, ont été couronnées par l’adoption par référendum de la Constitution de 2011, qui a prévu l’édification de l’Etat de droit et des droits de l’Homme, tel que reconnu universellement et instauré la parité hommes-femmes et la séparation des pouvoirs, précise le communiqué.
Il a, également, noté que le Royaume a adopté la décentralisation et la régionalisation avancée, en tant que choix stratégiques pour la concrétisation de la bonne gouvernance et l’institutionnalisation d’une justice territoriale entre les différentes régions et provinces, avec la concrétisation des principes de la gestion libre, la participation des habitants dans la gestion de leurs propres affaires et l'amélioration de leur contribution dans le développement humain intégré et durable.
Pour sa part, Clemira Pacheco Rivas s’est félicitée du développement que connaissent les relations maroco-chiliennes sur tous les niveaux, notamment parlementaire.
La vice-présidente au Parlement de Chili a souligné l’importance de renforcer les relations entre les différentes composantes de la société civile des deux pays, en vue d’échanger les expériences et de tirer profit des bonnes pratiques.
Elle a, dans ce sens, passé en revue le processus démocratique que connaît le Chili, ainsi que les différents chantiers de réforme qui ont été lancés, y compris les réformes constitutionnelles et celles relatives aux droits de l’Homme, et tout ce qui est de nature à permettre l’amélioration des conditions des femmes et des jeunes.

Vendredi 28 Avril 2017

Lu 879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs