Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki s’entretient avec le président du Parlement ghanéen




Le retour du Maroc à l'Union africaine (UA) constitue une plus-value à l'action africaine commune, a souligné, lundi à Rabat, le président du Parlement ghanéen, Aaron Michael Oquae.
Lors de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, il a salué l'expérience marocaine notamment dans les domaines de l'agriculture, de l'industrie des engrais, de la gestion des eaux, des énergies renouvelables et du logement social.
Il a, de même, mis l'accent sur la nécessité de promouvoir les relations de coopération et l'action commune entre le Maroc et le Ghana et de les hausser à des niveaux distingués au service des intérêts des deux peuples.
Le Royaume a toujours été un acteur essentiel dans le soutien de l'action africaine commune, a dit M. Oquae, rappelant que le combat mené par Feu SM le Roi Mohammed V pour l'indépendance du Maroc constitue une source d'inspiration pour les Ghanéens et pour l'ensemble des peuples en général.
Il s'est, par ailleurs, félicité du développement démocratique que connaît le Royaume, notant que la visite de SM le Roi Mohammed VI au Ghana, en février dernier, a donné un élan qualitatif aux relations maroco-ghanéennes.
De son côté, Habib El Malki a mis en avant la profondeur des relations historiques unissant les deux pays, soulignant le rôle prépondérant des héros de la libération, Feu SM le Roi Mohammed V et le Président Kwame Nkrumah, dans la mise en place des fondements de l'unité africaine et dans le soutien des peuples africains pour la liberté et l'indépendance.
L'expérience ghanéenne dans le domaine institutionnel et l'édification de la démocratie est une expérience réussie et un modèle de tolérance et de consécration d'un Etat de droit, a-t-il souligné, notant qu'il existe d'éventuelles opportunités à même de renforcer les relations bilatérales et d'échanger les expériences et les expertises.
Le président de la Chambre des représentants a, en outre, mis en avant l'importance du renforcement des relations parlementaires entre les deux pays, comme étant un point de départ pour la consolidation des relations bilatérales dans tous les domaines et à différents niveaux. Il a, dans ce sens, appelé à l'organisation d'un forum parlementaire maroco-ghanéen en tant que cadre pour coordonner les positions, échanger les idées et examiner des sujets d'intérêt commun.
Habib El Malki et son homologue ghanéen ont, également, convenu d'insuffler une nouvelle dynamique à l'action des groupes d'amitié parlementaire des deux pays.

Mercredi 24 Mai 2017

Lu 825 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs