Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : “Le gouvernement n’a pas de stratégie”




Habib El Malki : “Le gouvernement n’a pas de stratégie”
«L’exercice de l’opposition n’est pas de tout repos. Nous peinons  beaucoup avant d’avoir des informations sur un grand nombre de dossiers et le gouvernement tarde à donner ces informations. Cette approche du goutte-à-goutte crée un climat malsain pour le débat ». C’est ainsi que Habib El Malki, membre du Bureau politique de l’USFP, a décrit les conditions de travail de l’opposition à l’ère du nouveau gouvernement.    
Invité du « Grand oral » de     Luxe Radio, Habib El Malki a   indiqué que l’USFP a pris une position de principe consistant à dénoncer  toute mise sous tutelle de la société marocaine qui a été toujours un modèle de dialogue, d’ouverture, de débat et de tolérance.
L’intervenant estime que le nouveau rôle de son parti ne consiste pas à pourchasser les dérapages populistes et démagogiques de certains membres du parti gouvernant. Selon lui, il ne faut pas tomber dans le rôle du gendarme  moral. « Il faut éviter ce piège et s’empêcher d’alimenter ce genre de débat qui nous éloigne des vrais problèmes des Marocains », a-t-il précisé.
Pour lui, il faut ramener l’Exécutif à s’occuper véritablement du quotidien des Marocains, car leurs attentes sont nombreuses.
Concernant une éventuelle coordination avec les autres partis de l’opposition au sein du Parlement, Habib El Malki  a précisé que le parti de la Rose est au  début d’un nouveau parcours et son retour aux rangs de l’opposition ne dépasse pas les quatre mois.  Pourtant, il croit que dans ce  domaine, il faut être pragmatique. « Lors de la discussion du projet de loi de Finances, il y a eu des amendements que nous avons soutenus même s’ils   ont été présentés par les autres composantes de l’opposition et vice-versa. Je pense que l’expérience va nous dicter dans quelle perspective les différentes composantes de l’opposition vont travailler », a-t-il déclaré.
Evoquant le projet de loi de Finances 2012, M. El Malki a indiqué que le vote négatif  de son parti est justifié par le retard inexplicable enregistré au niveau de l’élaboration dudit projet. « On n’arrive pas à saisir le sens d’un tel retard  alors que ses conséquences néfastes sur la trésorerie et les arriérés des entreprises publiques et privées ont été lourdes », a-t-il indiqué.
Habib El Malki pense que le gouvernement n’a pas de stratégie quant à la gestion du temps économique et politique. Pire, il estime  qu’il y a beaucoup d’improvisation et de confusion dans son travail.
A ce propos, il a affirmé que ledit projet de loi de Finances n’a pas apporté des éléments majeurs et qu’il n’a pas touché les grandes structures des finances publiques. Des signes de mauvais augure notamment dans un contexte politique morose marqué par l’aggravation du déficit budgétaire et commercial, la hausse du chômage et la baisse des investissements étrangers et des transferts des MRE.  « Le gouvernement a déserté les grands dossiers liés aux problèmes économiques,  à l’investissement et à l’emploi.  Depuis 100 jours, aucune initiative dans le domaine de l’investissement et de l’emploi n’a été prise», a-t-il conclu.

Hassan Bentaleb
Lundi 14 Mai 2012

Lu 615 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs