Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : «Le gouvernement actuel ne dispose d’aucune vision globale »




Habib El Malki : «Le gouvernement actuel ne dispose d’aucune vision globale »
«Le gouvernement actuel ne dispose d’aucune vision globale dans sa démarche et n’opère aucunement avec une conception stratégique à  partir d’un programme qui acquiert  une unanimité»,   c’est en ces termes que s’est exprimé Habib El Malki, membre du Bureau politique de l’USFP, répondant à une question dans le cadre d’un entretien accordé à notre confrère «Al Khabar». Il a ajouté que tous les indices attestent que nous sommes devant un gouvernement qui ne représente pas une majorité. «Nous nous interrogeons sur les fonctions constitutionnelles du Conseil de gouvernement et sur le rôle du chef de gouvernement qui se distingue par son absence alors que le Premier ministre était plus présent lors des expériences gouvernementales antérieures», a-t-il précisé.
Le membre du Bureau politique du parti de la Rose a également tiré la sonnette d’alarme sur le non-respect de la Constitution par les membres de l’actuel gouvernement. Habib El Malki a, par ailleurs, qualifié le PJD de parti unique.
A une question sur la vague de gouvernements «barbus» à travers le monde arabe, Habib El Malki a indiqué que la vie politique est axée sur un mouvement  de flux et de reflux qui repose sur des facteurs à la fois endogènes et exogènes. Il a souligné que la situation qui a prévalu au monde arabe a imposé de profondes mutations. Cependant, le membre du Bureau politique du parti de Ben Barka a démontré que le fait d’en finir avec les régimes autoritaires sans horizon et sans projet sociétal accélérera le compte à rebours. Il a ajouté que l’avenir appartient aux forces démocratiques et modernistes.
Pour Habib El Malki, le temps politique est soumis au déterminisme historique. A propos de la Koutla, le leader politique socialiste a estimé que cette entité politique s’est auto-condamnée à la suite des divergences au sujet de la participation au gouvernement de Benkirane. «L’USFP est un parti de gauche et notre choix est stratégique qui se concrétisera par nos alliances avec les autres composantes de la gauche.Il faut construire ensemble un pôle de gauche fort et uni. Cette orientation créera une nouvelle dynamique au sein de la gauche marocaine.
Concernant le choix de l’USFP de se positionner dans l’opposition, Habib El Malki a précisé que l’USFP n’est pas un parti pour une opposition durable ni un parti pour gouverner éternellement. «Après évaluation, autocritique et analyse de la situation, nous avons conclu qu’à une époque, l’Ittihad a été appelé à défendre l’intérêt général du pays mais notre expérience n’a pas été conforme à nos aspirations. Cela a affecté également l’outil partisan et notre rendement électoral», a ajouté le membre du Bureau politique de l’USFP.
Concernant le prochain Congrès du parti de la Rose, Habib El Malki a estimé que ce dernier doit s’ouvrir sur la société et sur les différents questionnements de l’heure. Et de conclure qu’en partant de ce principe, la méthodologie participative  de préparation s’impose.

KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 27 Avril 2012

Lu 572 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs