Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Guelmim : Les habitants de Hassi Algah privés d'eau et d'électricité




Guelmim : Les habitants de Hassi Algah privés d'eau et d'électricité
Hassi Algah est un douar relevant de la commune rurale d'Afarkett, dans la wilaya de Guelmim.
Après plusieurs années de résignation et de souffrance, les habitants ont décidé de crier leur mécontentement.
Ainsi ils ont organisé des sit-in sur la nationale n°1, à 70 km de leur village.
Celui-ci étant totalement enclavé, il n'est pas question d'y inviter les représentants des médias pour exprimer leurs souffrances et privations. Au cours du sit-in ouvert qu'ils ont organisé, les manifestants ont crié leur colère à travers des slogans.
Ils ont adressé plusieurs doléances aux responsables régionaux, mais personne n’a pris la peine de se rendre dans ce village isolé et privé de tous les services élémentaires que l'Etat est censé garantir aux citoyens. Le village n'a ni eau, ni électricité, ni centre de santé, encore moins de route permettant son désenclavement.
Les mécontents qui déclarent en avoir assez des promesses sans suite des responsables régionaux, menacent de transférer leur mouvement à la capitale où ils espèrent trouver une solution à leurs problèmes.
Malgré les tentatives d'apaisement menées par le président de la commune rurale d'Afarkett dont relève le douar et autres représentants des autorités locales, les manifestants ont déclaré être déterminés à poursuivre leur mouvement jusqu'à la satisfaction de leurs doléances dont la garantie de la sécurité pour la société qui avait remporté le marché de fourniture d'électricité au village. Le personnel de cette société ayant fait l'objet d'agressions de la part de certains acolytes manipulés, selon les manifestants, par des individus ou groupes ayant d'anciens comptes à régler.
Depuis que des membres du personnel de cette société ont été agressés, les poteaux électriques destinés à alimenter le village, sont disséminés sur des dizaines de kilomètres, le long de la piste menant au village dont les habitants continuent de s'éclairer à la bougie ou à la lampe-tempête.
Fief de la tribu Ait Yacine, une fraction du groupe Tekna, la commune rurale d'Afarkett et les douars voisins comptent une grande colonie de MRE. Cette région est connue pour sa production agricole, notamment les figues de barbarie. Ce qui a, d'ailleurs, amené l'Agence du Sud et la Banque mondiale à financer de nombreux projets  de  développement de champs de cactus dans la région.

Ahmadou El-Katab
Jeudi 26 Août 2010

Lu 311 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs