Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grève du personnel de la section de Laâyoune : Les pensionnaires de la LMPE évacués vers l’hôpital




Grève du personnel de la section de Laâyoune : Les pensionnaires de la LMPE évacués vers l’hôpital
Le feuilleton de la grève du personnel de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance, Section de Laâyoune, se poursuit. L’actuel épisode est des moins reluisants, car il est question de problème de santé : dysenterie, petite vérole et malnutrition Comme dans nos précédentes éditions, nous mettions en garde contre ce qui peut être préjudiciable à la santé des 130 enfants de la section de la LMPE, les faits nous ont, malheureusement, donné raison.
En effet, le manque d’eau dans les dortoirs et les cuisines a entraîné ce à quoi il fallait s’attendre dans des cas pareils.
 Sur les 130 enfants, treize ont été évacués sur l’hôpital régional pour cas de dysenterie, 5 autres sont atteints de gale dans des états avancés et contagieux, ce qui menace la vie des 130 enfants. Des cas de malnutrition ont également été soumis aux examens du staff médical de l’hôpital Belmehdi.
On apprend, cependant, que des instructions avaient été données pour que des pompes soient installées, en même temps que des compteurs d’eau permettant d’alimenter les locaux de la LMPE. Aussi louables qu’elles soient, ces initiatives n’ont été prises que bien après que les enfants ont été évacués au centre hospitalier régional pour traitement.
Une équipe de journalistes espagnols de la télévision canarienne, aurait été empêchée de rendre visite au centre où les enfants sont soumis à ce genre de sévices  et de traitements inhumains dus aux humeurs de certains responsables régionaux.
La visite de ces journalistes aurait dévoilé à l’opinion publique nationale et internationale, les agissements irresponsables de certains qui ont à charge de gérer le quotidien des populations sans distinction d’âge et dont les enfants innocents font les frais.
Mais là où le bât blesse, c’est que le mauvais traitement des enfants ne respecte aucune fête même quand il s’agit de la fête des mères. 

Ahmadou El-Katab
Lundi 22 Mars 2010

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs