Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grève du personnel de Veolia-propreté : Nador croule sous les ordures




La ville de Nador plonge de nouveau sous ses ordures en raison d’une grève observée par les employés de la société Veolia-propreté Maroc, qui continue d’assurer, provisoirement, la gestion déléguée des ordures ménagères de la ville après une séparation à l‘amiable avec le Groupement des communes pour l’environnement.
Les quelque 320 employés de la société sont en arrêt de travail depuis cinq jours déjà pour revendiquer le paiement de leurs salaires ce qui a engendré une situation intenable à cause des montagnes d’ordures qui jonchent avenues, places et ruelles à travers la ville. La population, elle, continue de prendre son mal avec patience en attendant que le nouveau concessionnaire, promis par la municipalité de Nador, fasse son entrée.
Veolia n’a pas été en mesure de payer les salaires de ses employés parce que la municipalité de Nador, toujours sans budget pour l’année 2012, n’a pas réglé ses factures.
Début de l’année, la société Veolia et le Groupement des communes pour l’environnement se sont séparés à l’amiable après un différend de plusieurs mois dû notamment à l’incapacité des communes bénéficiaires d’honorer leurs créances vis-à-vis de la société pour des raisons multiples. Cette dernière s’est engagée, en vertu d’un nouvel accord, signé par les deux parties, de continuer à gérer la collecte des déchets ménagers au niveau de son territoire d’intervention, au cours de la phase transitoire.
En vertu du nouvel accord, la durée de la gestion déléguée des services de propreté est ramenée à trois au lieu de sept ans tel qu’il était prévu dans le cahier des charges. Ceci dit, la société Veolia continue d’assurer le service de gestion des déchets au niveau des cinq communes concernées en attendant que la mission soit confiée à un nouveau concessionnaire.
Si le nouveau concessionnaire a été déjà choisi à l’issu d’un appel d’offre et l’examen de plusieurs offres financières et techniques proposées dans ce cadre, les formalités de prise de service ne sont pas, quant à elles, encore finalisées, a indiqué à la MAP, le coordinateur du Groupement des communes pour l’environnement, Hassan Mataich. Il s’agit de la société libanaise Averda Holding travaillant dans le domaine de la gestion des déchets, a-t-il confié.
M. Mataich a indiqué que les responsables de la nouvelle société sont actuellement en visite à Nador pour s’enquérir de la situation sur place. Le futur concessionnaire veillera à la gestion des déchets des seules villes de Nador, Bni Ansar et Zghanghan, les deux autres communes faisant partie du Groupement (Al Aroui-Selouane) ont opté pour la gestion en interne du service de la collecte des ordures ménagères et du nettoiement (régie directe), précise-t-on.
En tentant de désamorcer cette situation et mettre fin à l’entassement des ordures dans la ville, la municipalité de Nador s’est offerte, à titre locatif, les services d’une société spécialisée dans la collecte mais les employés grévistes se sont opposés à l’initiative qui, estiment-ils, vise à saboter leur débrayage.

MAP
Mardi 15 Mai 2012

Lu 933 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs