Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grève de la faim des enseignants titulaires de licences




Grève de la faim des enseignants titulaires de licences
Le calvaire des enseignants, titulaires de licences, se poursuit. Ils entament leur 43ème jour de grève  devant le siège du ministère de l’Education nationale à Rabat, en signe de protestation contre la décision aberrante de ne pas les faire bénéficier d’un avancement à l’échelle 10. Pire, ils sont menacés d’être licenciés. Des mises en demeure ont été adressées à ces 6.000 enseignants pour abandon de poste après que le département de tutelle avait  auparavant procédé à des prélèvements sur leurs salaires. 
Pour Abderrahmane Kherratia, porte-parole de la Coordination nationale des enseignants titulaires de licences, exclus de la promotion, «le gouvernement et le MEN  persistent  dans leur refus de nous faire bénéficier de notre droit légitime à l’avancement. Classés à l’échelle 9, ils réclament la promotion sur diplôme sans condition aucune et avec effet rétroactif, et l’égalité de traitement dans l’avancement,  et ce à l’instar des promotions 2008, 2009, 2010 et 2011, qui ont pu profiter du décret exceptionnel relatif à la promotion sur diplôme, élaboré en vertu d’un accord signé entre les enseignants titulaires de licences et le département de tutelle en 2011. C’est une décision absurde, injuste et arbitraire d’exclure les promotions  2012 et 2013 et d’accepter les promotions précédentes et celle de 2014 sont passées à l’échelle 10 »,  a-t-il fait savoir.
Les grévistes sont déterminés à poursuivre leur lutte jusqu’à ce que leurs doléances soient satisfaites, a tenu à affirmer Abderrahmane Kherratia, avant d’ajouter que leur grève de la faim entamée depuis hier, en est la preuve concrète de leur volonté d’aller jusqu’au bout.
Il y a lieu de citer que ces milliers d’enseignants venus de toutes les régions du Maroc ont, lors de leurs actions militantes, marches, sit-in, et grèves, fait l’objet d’interventions musclées des forces de l’ordre. Plusieurs victimes ont été également enregistrées parmi les grévistes et plus de 40 personnes sont poursuivies  par la justice en état de liberté provisoire. 

Larbi Bouhamida
Samedi 28 Décembre 2013

Lu 964 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs