Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Greenpeace lance la construction de son nouveau Rainbow Warrior




Greenpeace lance la construction de son nouveau Rainbow Warrior
Vingt-cinq ans après le naufrage du célèbre Rainbow Warrior, l'association écologiste Greenpeace a lancé à Gdansk, en Pologne, la construction de son successeur : le Rainbow Warrior III.
Dans la nuit du 9 au 10 juillet 1985, des agents secrets français causaient le naufrage du Rainbow Warrior en posant des mines sur sa coque dans le port d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Greenpeace avait dépêché son navire dans la région afin de mener une flottille de protestation contre les essais nucléaires effectués par la France à Mururoa, en Polynésie française. L'un des membres de l'équipage, le photographe Fernando Pereira, était mort noyé, bloqué dans une cabine.Vingt-cinq ans plus tard, à Gdansk, en Pologne, l'association écologiste a organisé une cérémonie lors de laquelle a été lancée la construction d'un nouveau navire amiral qui sera lui-aussi baptisé Rainbow Warrior. Ce bateau devrait être inauguré en octobre 2011, pour le quarantième anniversaire de Greenpeace. Il remplacera le Rainbow Warrior II, utilisé dans le cadre des campagnes de l'association depuis 1989. C'est la première fois que l'organisation Greenpeace construit elle-même un navire. Jusqu'ici, les Rainbow Warrior étaient d'anciens chalutiers réhabilités. Cette fois, le bateau de 60 mètres de long a été dessiné aux Pays-Bas, sa coque sera construite à Gdansk, et ses équipements seront installés en Allemagne. Le Rainbow Warrior III sera propulsé principalement par voile et énergie éolienne. Il sera également doté d'un moteur hybride diesel et électrique.

Maxisciences
Vendredi 16 Juillet 2010

Lu 269 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs