Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Greenpeace investit la Sagrada Familia de Barcelone




Les représentants de plus de 180 pays sont réunis depuis lundi à Barcelone pour la dernière session de négociations avant le Sommet de Copenhague. Afin de les exhorter à conclure un accord pour lutter contre le réchauffement climatique, des militants de Greenpeace ont escaladé la célèbre Sagrada Familia pour y déployer des banderoles.
Comme le WWF et Oxfam International,http://index.html l’association écologiste Greenpeace mène des actions à Barcelone où se déroulent les dernières négociations sur le climat, à peine plus d’un mois avant l’ouverture du Sommet de Copenhague. Ce rendez-vous de la communauté internationale placé sous l’égide de l’ONU doit aboutir à la définition d’un traité qui remplacera le protocole de Kyoto en 2013.
Des militants sont montés au sommet des flèches de la cathédrale de la Sagrada Familia afin d’y déployer d’immenses banderoles appelant les négociateurs à trouver un accord ambitieux, équilibré et juste, qui pourrait permettre d’enrayer l’évolution du réchauffement climatique. L’association avait préparé un panneau de 600m? appelant la communauté internationale à “prendre la décision de sauver le climat”, mais le vent a empêché les militants de le fixer. Alors que la plupart des participants aux négociations estiment qu’il est peu probable qu’un accord définitif soit conclu en décembre, “Greenpeace rappelle aux leaders mondiaux qu’il est encore temps de trouver un accord qui sauvera le climat lors du prochain sommet de Copenhague”, insiste l’association dans un communiqué.
De leur côté, affublés de têtes géantes représentant les leaders politiques, les militants de l’ONG Oxfam International ont défilé devant le Centre de conférences de Barcelone où se tient la réunion sur le climat. Alors qu’ils déchiraient des chèques pour symboliser la réticence des pays riches à venir financièrement en aide aux pays les plus vulnérables, les militants de WWF ont donné une représentation. Vêtus de noirs, ils ont souhaité symboliser la contamination de la Terre par les humains.


MAXISCIENCES
Vendredi 6 Novembre 2009

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs