Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand rendez-vous des gens de mer: Le Maroc, invité d’honneur des Tonnerres de Brest




Grand rendez-vous des gens de mer: Le Maroc, invité d’honneur des Tonnerres de Brest
La manifestation «Les Tonnerres de Brest» s'honore d'accueillir le Maroc, pays de «grande tradition maritime», comme «pays d'honneur» de la 20-ème édition de ce rendez-vous mondial des marins et de la mer au port de Brest (nord-ouest de la France), a affirmé le maire de la ville, François Cuillandre.
«C'est avec grand plaisir que nous accueillons le Maroc qui a une grande tradition maritime», a-t-il confié à la MAP, en marge de sa visite au village du Maroc, inauguré samedi, en présence notamment de l'inspecteur général de la Marine Royale, Mohamed Laghmari, et du consul général du Maroc à Rennes, Lahcen Sekkouri.
Pour l'adjoint du maire Jean-Claude Lardic, en charge des animations des fêtes maritimes de Brest, le choix du Maroc parmi les cinq pays d'honneur de cette édition, dont également la Norvège, la Russie, l'Indonésie et le Mexique, tient d'abord à la qualité des relations franco-marocaines.
«Le France et le Maroc ont des relations très fortes, et ici sur Brest, nous avons également une communauté marocaine très présente et qui participe déjà à beaucoup d'événements que nous faisons», à l'instar des Tonnerres de Brest qui se tiennent une fois tous les quatre ans, a-t-il indiqué dans un entretien à la MAP.
Si c'est la première fois que le Maroc est invité d'honneur officiel, Brest qui s'affiche comme «une ville marine nationale» a su développer «beaucoup de relations avec la Marine Royale marocaine dans le cadre d'échanges ou de formation de marins», a-t-il relevé.
Il considère que la présence d'un bateau militaire marocain aux Tonnerres de Brest est l'illustration parfaite de «l'importance de ces relations», d'autant plus qu'une délégation de la Marine Royale, conduite par l'amiral chef d'Etat-major Mohamed Laghmari, a été associée samedi à la cérémonie militaire organisée au port breton à l'occasion de la fête nationale française du 14 juillet.
La Marine Royale participe à cet événement avec son fleuron, le patrouilleur Bir Anzarane, qui restera ouvert tout au long de la semaine au public pour des visites guidées.
M. Lardic s'est dit satisfait de la qualité de la présence marocaine qui donne l'occasion aux passionnés de la mer d'apprécier, à quai ou sur l'eau, la richesse du patrimoine maritime ancestral du Maroc et les différentes facettes des traditions maritimes, riches et souvent méconnues, particulièrement dans les régions de Safi et d'Al Hoceima, ports atlantique et méditerranéen, ou encore Dakhla pour le Maroc saharien.
La mise à l'eau samedi de deux répliques de bateaux traditionnels marocains spécialement construits pour la fête reste, à ses yeux, l'un des moments forts des festivités, rehaussées par la présence du célèbre navigateur français Olivier de Kersauson, parrain de l'événement.
Il s'agit de l'Afalagou d'Al Hoceima, emblème du commerce méditerranéen et l'Agherrabou de Safi, bateau de pêche traditionnel de la côte atlantique, «tous deux venus témoigner des activités maritimes du Maroc au siècle dernier».
 «C'est donc une vraie fierté pour nous et pour moi en particulier que le Maroc soit présent pour fêter les 20 ans des Tonnerres de Brest», a conclu le responsable brestois qui a des liens personnels avec ce Maroc dont «il se sent proche et qu'il aime beaucoup».
Outre son «pavillon-expo» qui proposera au public de plonger dans l'histoire séculaire du Maroc maritime, le village terrestre «typiquement marocain» met à l'honneur les traditions culinaires du Royaume, pour le plus grand bonheur des gourmets qui pourront notamment déguster le fameux «couscous poisson», la grande spécialité safiote, ou encore le «Tajine aux poissons», spécialité rifaine, sur fond de chants de marins marocains.
Un million de visiteurs sont attendus à ce grand rendez-vous des marins et de la mer qui prendra fin le 19 juillet avec une grande parade entre Brest et Douarnenez.
Au total, 1.000 bateaux battant pavillon du monde entier ont d'ores et déjà investi le port breton pour toute une semaine de festivités, avec une programmation riche: parades nocturnes, vire-vire et régates dans la rade, bateaux visitables à quai, feux d'artifice, en plus de différentes activités artistiques tournées autour du monde marin, dont une exposition sur «les Phares Marocains».

Libé
Mercredi 18 Juillet 2012

Lu 805 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs