Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand prix du Festival national du film de Tanger : "Fragments" et "Courte vie" séduisent les jurys




Grand prix du Festival national du film de Tanger : "Fragments" et "Courte vie" séduisent les jurys
Le Grand prix de la 12ème édition du Festival national du film (FNF) a été attribué, samedi soir, au long métrage "Fragments" de Hakim Belabbes et au court métrage "Courte vie" de Adil Fadili.
"Fragments" est une production autobiographique signée Hakim Belabbes. Ce documentaire retrace les premiers pas du réalisateur dans l’univers de la photographie. Un amour pour l’image que le cinéaste cultive depuis son jeune âge et dont il a voulu retracer la passion à l’écran.
Ce film reflète l'image de « la réalité d'un Maroc simple », a estimé Ahmed Ghazali, le président du jury du long  métrage de cette douzième édition.
Dans la catégorie court métrage, le Prix de la critique est revenu au film "Courte vie" de Adil Fadili. Une nouvelle récompense pour cette œuvre cinématographique de 16 minutes, qui avait déjà été sacrée au Festival du court-métrage méditerranéen de Tanger.
Le jury des films de court-métrage, présidé par le réalisateur Mohamed Mouftakir, a été séduit par l'histoire relatée dans ce film, celle d’un enfant né sous le signe du malheur et de la malédiction. Zhar perd sa mère lors de son arrivée au monde. Cette mort déclenchera chez cet orphelin autant de cataclysmes qui marqueront définitivement sa vie.
Pour rappel, les jurys de la précédente édition avaient attribué le Prix de la critique à deux excellentes productions: «Pégase» de Mohammed Mouftakir et «L'âme perdue» de Jihane Lbahar.
Cette année, les Prix du meilleur rôle féminin et masculin ont été attribués respectivement à Meriem Raoui pour son rôle dans "Mirage" de Talal Selhami, et Omar Lotfi pour son interprétation dans le long métrage "Libres d'aimer" de Abdelhay Laraki. Alors que ceux du meilleur second rôle féminin et masculin revenaient respectivement à Noufissa Ben Chhida dans "Agadir Bombay" et Fahd Ben Chamssi dans "Le Film" de Mohamed Achour.
"The End", du réalisateur Hicham Al Assri, s’adjuge le Prix spécial du jury de la compétition long métrage.
Dans la compétition officielle des courts métrages, on retiendra aussi le Prix spécial du jury attribué au film "Karkoubi" de Kaiss Zinoun.
19 longs métrages et autant de courts métrages étaient en compétition officielle lors de cette douzième édition, organisée à l’initiative du Centre cinématographique marocain (CCM), en collaboration avec les Chambres professionnelles du secteur cinématographique.
Soulignons que le Festival, dont le coup d’envoi avait été donné vendredi 21 janvier à Tanger, a également rendu hommage à feu Noureddine Kachti, en baptisant, cette année, le Prix de la critique du nom de ce grand critique passionné de cinéma. Et décédé l’année dernière.

ALAIN BOUITHY
Lundi 31 Janvier 2011

Lu 777 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs