Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand prix au court-métrage allemand “A lost and found box of human sensation” : Le palmarès du 11ème FICAM




Grand prix au court-métrage allemand “A lost and found box of human sensation” : Le palmarès du 11ème FICAM
Le Grand Prix de Courts Compet' (compétition internationale de court-métrage d'animation dotée de 3000 euros) de la 11ème édition du Festival international du film d'animation a été attribué au court-métrage allemand « A lost and found box of human sensation » des réalisateurs Martin Wallner et Stefan Leuchtenberg.
D'autres prix ont été aussi décernés lors d'une cérémonie organisée à cette occasion au Théâtre de l'Institut français de Meknès. Le Prix du Meilleur court-métrage d'étudiants est ainsi revenu au film «Je vais à Disneyland» de Blandin Antoine (France), celui du Meilleur court-métrage francophone (parrainé par la Radio Télévision Suisse, RTS)  à Jean-Claude Rozec (France) pour le court «Cul de bouteille », alors que la mention spéciale du jury était attribué à «The Gloaming de Nobrain» (France).
Le Prix du Meilleur court-métrage africain a été attribué au court-métrage marocain intitulé « Pitaya » de Adil Qarchi, Taoufik Abdedaim et Yassine Eddarif. Le Prix du public a été décerné au film français «The Gloaming de Nobrain ».
Soulignons que pour cette onzième édition, le FICAM s'était offert le regard et l'expérience d'un jury composé de François Pernot, PDG de Médias Participations (France), Jihane El Bahhar, réalisatrice (Maroc), Didier Brunner, producteur (France), Abdelkader Belhadi, réalisateur (Algérie) et Bernard Génin, journaliste (France).
Co-organisée par l'Institut français de Meknès et Les Conserves de Meknès, la onzième édition du FICAM proposait cette année des ateliers, projets pédagogiques, projections, des rencontres ainsi que trois expositions dont une en hommage à Abdelkrim Ouazzani, actuel directeur de l'Institut national des Beaux-arts de Tétouan (qui se tient jusqu'en mai).
Cette édition a connu la participation de l'illustre réalisateur russe Alexandre Petrov, Oscar en 1999 pour son film «Le vieil homme et la mer», auquel le Festival a rendu un vibrant hommage. Cette grande figure de l'animation « a fait vivre au public du festival l'un des moments forts de cette édition avec une leçon de cinéma où le public a pu découvrir en direct l'immensité de son talent », soulignent les organisateurs. Et d'ajouter que «le festival a été un succès auprès des élèves, qui ont pris part aux projections dans le cadre de Trop Class le Ciné. Plus de 6000 enfants ont découvert une riche programmation répartie entre le Cinéma Caméra, le Théâtre Mohammed El Mennouni et le Théâtre de l'Institut français de Meknès », se réjouissent les organisateurs.
La 11ème édition s'est clôturée mercredi dernier au Théâtre de l'Institut français de Meknès dans une ambiance bon enfant. 

ALAIN B.
Lundi 25 Avril 2011

Lu 362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs